vendredi, 24 novembre 2017
 

Gabon - Anniversaire de l’Indépendance gabonaise du 17 août 1961 : Le régime tue encore et encore !

A la suite de la réunion publique et pacifique tenue le 15 août dans le quartier Cocotier de Libreville, le régime vient de commettre une fois de plus des actes de violence mortelle.

Une jeune Gabonaise est morte sous les coups de la Garde présidentielle. 10 autres personnes ont été blessées. Le Mouvement Civique du Gabon condamne ce meurtre qui s’ajoute à une longue liste d’assassinats et d’emprisonnements.

Ainsi, à l’approche de l’anniversaire de l’Indépendance du Gabon, c’est à nouveau sous le signe du sang que le régime entend imposer sa conception brutale de l’ordre politique contre la population toute entière.

Pouvait-il en être autrement ?

Le pouvoir installé par M. Sarkozy-Guéant ne sait plus comment faire. Va t’ il emprisonner le peuple gabonais tout entier ?

Avec une majorité d’organisations politiques, d’associations, et d’ONG, André Mba Obame, Président élu de la République gabonaise, soutenu par la population, a proposé qu’une conférence nationale souveraine ait lieu rapidement.

Il semble que le pouvoir veuille désormais s’attaquer aux leaders de l’Union nationale, après avoir incendié l’unique télévision libre du Gabon.

Compte tenu de l’illégitimité de ceux qui exercent le pouvoir et de la crise existante au Gabon, il faut que rapidement que les Nations Unies, les Etats-Unis, la France et l’Union européenne imposent au régime la Conférence nationale souveraine, seule solution de sortie de crise après le coup d"Etat électoral de septembre 2009.

Le 17 août 2012,

Mengue M’Eyaa

Présidente du Conseil exécutif

Mouvement civique du Gabon (MCG)

http://mouvementciviquedugabon2009....

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes