vendredi, 15 décembre 2017
 

Répression au Gabon

Ce sont d’inquiétantes nouvelles qui nous sont arrivées du Gabon lorsque nous avons appris que Jeff Blampain, militant du MJU, a été enlevé par les services spéciaux de la Présidence de la Républiquele 27 mai dernier.

Notre mouvement, les Jeunes Écologistes, est lié depuis plus de deux ans par les idées et l’amitié au MJU, le mouvement des jeunes de l’UPG (Union du peuple gabonais). Lors de nos rencontres, nous avons déjà eu l’occasion de prendre connaissance des difficultés qui sont celles d’un mouvement d’opposition sous un régime autoritaire. Le Gabon est en effet dirigé d’une main de fer par le président Ali Bongo depuis 2009, date à laquelle il a succédé à son père, Omar Bongo, lui même président depuis 1967.

Les arrestations sont monnaies courantes pour les militant-e-s qui s’opposent au régime en place mais l’enlèvement de Jeff Blampain le 27 mai par les services spéciaux de la Présidence de la République demeure terriblement alarmant. Son avocat n’a pas pu entrer en contact avec lui malgré les nombreuses démarches juridiques qui ont été entreprises par ses ami-e-s et ses camarades. Depuis plus d’une semaine Jeff est séquestré sans que quiconque ne puisse savoir où ni pour quels motifs, livré à ses kidnappeurs qui n’ont ni droit ni titre pour intervenir dans les procédures judiciaires, le tout avec le silence complice du procureur de la République. Personne ne sait exactement ce qui lui est reproché, en totale violation des fondements du système judiciaire.

Les Jeunes Ecologistes apportent tout leur soutien à la famille et aux proches de Jeff, comptent sur la diplomatie française pour intervenir et demandent la libération immédiate de ce jeune militant.

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes