mercredi, 17 octobre 2018
 

NON À LA LOI ANTI-HOMOSEXUALITÉ EN OUGANDA

NON À LA LOI ANTI-HOMOSEXUALITÉ EN OUGANDA

« Nous sommes aux côtés des citoyennes et citoyens ougandais qui demandent au gouvernement de retirer la proposition de loi anti- homosexualité et de protéger les droits humains universels inscrits dans la constitution ougandaise. Nous appelons les dirigeants ougandais et les pays donateurs à rejeter avec nous toute forme de persécution et à promouvoir les valeurs de justice et de tolérance. »

En effet, le parlement ougandais envisage d’adopter une loi proposée par le député David Bahat, du NRM (National Resistance Movement), qui prévoit l’emprisonnement à vie pour toute personne reconnue coupable d’avoir des relations homosexuelles et la peine de mort pour les « récidivistes ». Les actrices et acteurs de lutte contre le VIH risquent jusqu’à sept ans de prison pour « promotion de l’homosexualité » et n’importe quel citoyen peut risquer jusqu’à trois ans d’emprisonnement s’il est reconnu coupable de ne pas avoir dénoncé une relation homosexuelle à la police dans les 24 heures !

Selon Frank Mugisha, du SMUG (Sexual Minorities Uganda), « si la mobilisation mondiale est massive, notre gouvernement se rendra compte que cette loi isole l’Ouganda sur le plan international et retirera le texte ».

Signez la pétition ici et faites la suivre à vos proches et vos amis :

http://www.avaaz.org/fr/uganda_rights/

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes