mercredi, 22 novembre 2017
 

Appel de la LDDH pour le respect des droits de l’Homme à Djibouti

A l’occasion de la viste du Secrétaire Nénéral des Nations Unies, Mr Ban Ki-moon

A l’occasion de la viste du Secrétaire Nénéral des Nations Unies, Mr Ban Ki-moon

La Ligue Djiboutienne des Droits Humains se réjouit de la venue à Djibouti du Secrétaire général des Nations Unies, Mr Ban Ki-moon. Tout en lui souhaitant un accueil chaleureux, la LDDH attire son attention sur la grave situation des violations des droits humains qui prévaut en République de Djibouti.

Depuis l’indépendance de Djibouti du pays, les élections n’ont jamais été libres et transparentes malgré la tenue des élections présidentielles et législatives.

A Djibouti, les élections ne sont pas synonymes d’alternance démocratique. C’est le même parti unique au pouvoir qui dirige le pays depuis 37 ans.

Les libertés fondamentales des citoyens sont foulées au pied systématiquement par le régime en place à Djibouti. Le peuple végète dans la précarité à cause de la mal gouvernance et le déficit démocratique se répercute dans tous les domaines de la vie des djiboutiens.

Les dernières élections législatives du 22 février 2013 ont servi de prétexte au régime en place à Djibouti pour mener une politique de nettoyage dans le milieu de l’opposition et de la société civile. Toutes les manifestations pacifiques de l’opposition ont été réprimées dans la violence policière.

La LDDH a recensé de nombreuses arrestations et détentions arbitraires et abusives basées sur l’appartenance à l’opposition de l’USN ou de sa proximité. Et même des décès dont les causes n’ont pas encore été élucidées à ce jour ont été enregistrés.

Sans oublier, le mutisme pour ne pas dire la complaisance des agences des nations Unies à Djibouti avec le régime en place inquiètent énormément les djiboutiens.

En fin, la LDDH appelle la Communauté internationale, notamment les Nations Unies, à soutenir le peuple Djiboutien dans sa quête de liberté et à contribuer à la solution politique de la crise postélectorale.

Le Président de la LDDH

Omar Ali Ewado

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes