mardi, 26 septembre 2017
 

Djibouti : Arrestation et détention de Djama Houssien, Secrétaire General du MRD (Mouvement pour le Renouveau Démocratique)

Nous assistons à une vague d’arrestation au sein de l’opposition, de défenseurs des droits humains et surtout au sein des cadres et des membres du parti MRD depuis le 13 mars 2017.

D’ailleurs, nous avons appris que Djama Houssein Robleh a été arrêté hier vers 8h30 du matin et aussitôt placé dans les locaux de la gendarmerie et plus précisément dans la Section de la Recherche et de la Documentation. A l’heure actuelle personne ne sait les raisons de son interpellation ni les conditions de son détention.

Pourquoi cette vague d’arrestation d’opposants, de défenseurs des droits et des simples citoyens ?

Pourquoi cette forme de séquestration ( à chaque fois qu’un opposant, un défenseur des droits humains ou un simple citoyen est arrêté, il n’a plus droit de visite de la famille, pas d’avocat, pas de médecin, ...) ?

L’ODDH dénonce et condamne les violations répétées des droits fondamentaux et la mise entre parenthèses du respect des droits humains et de la démocratie.

L’ODDH appelle à la Communauté Internationale et à tous les citoyens Djiboutiens à œuvrer en faveur d’une société démocratique et pacifique, dans laquelle les droits humains seront respectés.

L’ODDH recommande au pouvoir de se conformer aux normes internationales ratifiées par Djibouti, aux dispositions constitutionnelles relatives à la protection des citoyens, au respect des libertés fondamentales, à la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, au Pacte international relatif aux droits civils et politiques ainsi qu’à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

Dernière minute

Nous apprenons l’arrestation ce matin de Farah Abadid Hildid, président de la 2ème fédération du MRD. Il serait détenu actuellement à la gendarmerie dans la SRD (Section de la Recherche et de la Documentation).

Agir pour la démocratie, la dignité et la justice

Farah Abdillahi Miguil Président de l’ODDH

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS

Les malversations intellectuelles du professeur Reyntjens[tiré de Survie France le 25 septembre 2017]

"Areva au Niger : un environnement sacrifié"[tiré de Survie France le 19 septembre 2017]

Liberté coloniale[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Mo Ibrahim tacle la France[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Ouattara dans de bonnes mains[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Milices européennes[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Sessions de rattrapage[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Soutien français à la déforestation[tiré de Survie France le 16 septembre 2017]

0 | 8 | 16 | 24 | 32 | 40 | 48 | 56 | 64 | ...

Thèmes