samedi, 19 janvier 2019
 

Djibouti : Deux blessés très graves à Yoboki et des dizaines d’autres après une intervention musclée des forces militaires locales

Ce mercredi 30 mars 2011, le candidat illégal à sa propre succession dépêche son aide de camp Mohamed Ibrahim pour préparer sa prochaine visite à Yoboki dans le cadre de la campagne électorale…

Un notable s’exclame : « Les traces de la guerre civile de 1991 à 2000 sont encore visibles sur les murs de nos habitations, non seulement nous n’avons pas connu de Réhabilitation et indemnisations de la guerre comme c’est le cas sous toutes les latitudes mais nous n’avons ni électricité ni eau courante en 2011 et vous osez nous proposez de soutenir la reconduction de cette injustice permanente ? Allez-vous—en ! Maudits soyez-vous ! »

Malgré la distribution de khat et autres bakchichs, la population de Yoboki refuse de se mobiliser pour soutenir le candidat illégal et joignant le geste aux intentions, une foule compacte défile dans la rue pour manifester son refus d’un troisième mandat !

Sur ordre de la hiérarchie militaire locale, une pluie de balles réelles, de gaz lacrymogène et de matraques pleut sur les manifestants.

Bilan provisoire : deux blessés graves, Mrs Ali Loubak Robleh, la mâchoire fracassée et Daoud Ismael Kako sont évacués vers la capitale à l’hôpital Peltier où toute visite est interdite et des dizaines de blessés sont laissés à l’abandon !

L’Alliance Républicaine pour le Développement ne se contentera pas de condamner cette barbarie et
- appelle le peuple Djiboutien à manifester tous les jours et partout sa solidarité avec leurs concitoyens Yobokois et rejeter un troisième mandat illégal !

Le Président de l’ARD

Ahmed Youssouf Houmed

Djibouti, le 30 mars 2011

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes