dimanche, 21 avril 2019
 

Djibouti : Protection citoyenne pour Mohamed KADAMY

Grand succès de la soirée de solidarité avec Mohamed KADAMY, le 22 mars dernier à Bagnolet, où plus de 150 personnes se sont réunies au théâtre L’échangeur en présence de Mohamed KADAMY, Béranger TOURNE, avocat, Jean-Paul LECOQ, député PCF, Pierre LAURENT, sénateur PCF, Catherine CHOQUET LDH93, Jean Paul LE MAREC, Mrap,Taylan COSKUN, conseiller régional PCF-Fdg d’Île-de-France, et Laurent JAMET, conseiller municipal d’opposition à Bagnolet et avec le soutien de Marie-Christine VERGIAT, députée européenne, Laurent CANTET, cinéaste, Régis HEBETTE, directeur du théâtre de L’échangeur, Monseigneur GAILLOT, évêque, Hervé OSSANT, secrétaire départemental de la CGT 93, Soutien ARDH, Amicale Panafricaine, femmes solidaires, Association Karera, PCF, EELV, Génération.S.

Le 25 mars, un nouveau comité de soutien a été créé à Saint-Denis.

Mohamed KADAMY a été une nouvelle fois entendu par le juge d’instruction ce 28 mars et cette audition confirme s’il en était besoin que le dossier est vide. Amplifions la mobilisation et la solidarité pour mettre un terme aux poursuites engagées contre Mohamed KADAMY en dépit de son statut de réfugié politique.

Vous aussi réagissez et rejoignez les plus de 1 000 membres du comité de soutien :

LE COMITE DE SOUTIEN

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes