samedi, 23 mars 2019
 

La repression a toujours existé à Djibouti avec la bénédiction de Guedi-Guelleh

Une fausse lecture de la répression du régime djiboutien cherche à imprimer sa marque en prônant pour un négationnisme à peine voilé dans les réseaux sociaux et à nous faire croire que le régime de Monsieur Ismaël Omar Guelleh est devenu répressif depuis le holdup électoral de 2013 et qu’avant tout allait bien : cette manière de voir les choses comportent des risques majeurs et menacerait davantage la fragile cohabitation entre Afars et Somalis-Issas.

Elle privilégie une lecture sélective de l’histoire djiboutienne et s’engage dans la voie négationniste concernant le génocide en cours en République de Djibouti contre la communauté Afar et qui aurait commencé à l’indépendance de Djibouti, le 27 juin 1977 dont le chef d’orchestre principal est à la fois Ismaël Omar Guelleh mais aussi Ismaël Guedi Hared (ancien Directeur du cabinet du Président autoproclamé de Djibouti) qui, ne l’oublions pas a tenu des propos d’une telle radicalité (« je ferais des Afars une réserve d’indiens parqués sous le mont Moussa Ali »)que le fait de représenter le camp du changement et de la démocratie a de quoi faire pleurer les Djiboutiennes et les Djiboutiens qui luttent contre la dictature depuis 37 ans. Il est vraiment surréaliste que l’opposition soit représentée par l’un des architectes du régime en place, ce qui en dit long sur le peu de crédibilité que possèdent l’USN et ses membres.

En tous points, l’opposition djiboutienne a rejoint l’histoire très connue des mouvements de contestations de l’Afrique de l’Ouest qui ont fini par être dominé par des anciens membres des dictatures et qui ont promis le changement dans la continuité de la dictature comme le Togo, le Congo, la Mauritanie, le Gabon, le Cameroun.

Les organisations démocratiques, membres de l’USN (ARD et MRD) ont été laminées. Il n’y a jamais eu des négociations politiques et il n’y a toujours pas de négociations politiques à Djibouti.

Mais le rêve est toujours permis…

Houssein IBRAHIM HOUMED

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes