jeudi, 21 mars 2019
 

Un collégien de 13 ans assassiné par le pouvoir de Djibouti

Hafez Mohamed Hassan est mort le 30 décembre 2012 pour avoir exercé un droit fondamental : Exprimer son opinion, pacifiquement contre l’arrivée du Ministre de la Jeunesse et des Sports dans la ville d’Obock. Un autre collégien, Hachim Hassan Mohamed est dans le coma, 20 autres sont blessés dont deux grièvement (les frères Ahmed et Omar Ali Mohamed). Plus d’une vingtaine sont incarcérés à la Gendarmerie d’Obock.

Les jeunes d’Obock protestaient contre l’organisation imposée dans leur ville des jeux omnisports par Djama Elmi Okieh, Secrétaire d’Etat à la Jeunesse et aux Sports. Ils ont exprimé leur colère contre le manque d’infrastructure sportive réclamé depuis plusieurs années et parce qu’ils sont les laissés pour compte de l’Etat Djiboutien.

C’est un acte de provocation délibéré de la part du Ministre, qui a fait acheminer une centaine de Gendarmes en provenance de la capitale qui ont tiré à balles réelles sur les jeunes manifestants dans l’après-midi du 30 décembre.

Aujourd’hui les habitants d’Obock et plus particulièrement les mères de familles ont manifesté pour protester contre les exactions de la Gendarmerie à l’encontre des jeunes. La situation reste tendue.

L’ORDHD

- dénonce ce crime odieux commis par les forces de l’ordre contre de très jeunes manifestants pacifiques ;

- demande que toute la lumière soit faite sur cette tuerie, et que les responsables soient sanctionnées.

- demande à l’Union européenne ainsi qu’aux Etats Unis d’Amérique de conditionner leurs aides à la République de Djibouti au respect des droits humains

Pour L’ORDHD :

A. COLOMBA

Fait à Paris le 31 décembre 2012

Observatoire pour le Respect des Droits Humains à Djibouti

17, rue Hoche – 93100 Montreuil sous Bois

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes