mardi, 19 novembre 2019
 

Déclaration sur la rencontre avec le commandement des Forces armées soudanaises

Déclaration des Forces de la Déclaration de la Liberté et du Changement sur la rencontre entre le commandement des forces armées du peuple et le groupe de contact représentant les Forces de la Déclaration de la Liberté et du Changement.

A notre fier peuple,

Tout d’abord, nous confirmons que nous avons reçu de nombreuses remarques sur le déficit de représentativité du groupe de contact avec les Forces armées du peuple, que ce soit au niveau de la représentation équilibrée des régions du Soudan, des femmes, et des composantes de la révolution qui reflètent la diversité exceptionnelle de notre pays. Ces observations sont justes. Nous nous excusons et nous promettons d’y remédier immédiatement. C’est votre révolution et vous en êtes l’alpha et l’oméga. Nous ne dirigeons pas, mais nous exprimons vos espoirs et vos aspirations et nous essayons d’être à la hauteur de nos responsabilités autant que faire se peut.

Aux masses de notre peuple magnifique,

Une délégation des forces de la Déclaration de liberté et de changement a rencontré hier samedi 13 avril 2019 le commandement des Forces armées populaires. La délégation a pris notes des précisions sur les mesures prises par les forces armées. Les délégués des Forces de la Liberté et du Changement ont présenté leur vision des mesures urgentes à même de renforcer la confiance entre les parties, notamment :

1) La vision des masses du peuple soudanais, reprise par les Forces de la Déclaration de la Liberté et du Changement, est la mise en œuvre intégrale de la Déclaration de la Liberté et du Changement, dont la principale est le transfert immédiat du pouvoir à un gouvernement civil de transition conforme aux Forces de la Liberté et du Changement, afin de diriger le pays pendant quatre ans sous la protection des forces armées du peuple.

2) La fin de la guerre et la construction de la paix sont une priorité absolue dans les question de transition. Il est essentiel que les forces de lutte armée prennent part au dispositif de transition pour éviter de répéter les expériences passées du pays, s’attaquer aux problèmes de marginalisation de façon radicale, traiter les injustices du passé et les violations commises par le biais de mécanismes de justice transitionnelle.

3. La dissolution du Congrès national et la dévolution de ses biens à l’État

4) La dissolution de l’appareil de sécurité, de la Défense populaire et des milices dépendant du Congrès national

5) Faire la lumière sur les détenus symboles du régime et leurs lieux de détention

6) La fin de l’hégémonie du Congrès national sur les services de sécurité ..

7) Nécessité de restructurer et de réformer les institutions judiciaires, de réformer la fonction publique et de garantir son patriotisme et sa neutralité .

8) La nécessité de réformer les institutions économiques de l’État et de les libérer de sa main-mise.

9) L’abrogation de toutes les lois restreignant les libertés et la suppression de tous les règlements et cadres juridiques qui consacrent l’oppression des femmes, avec l’introduction en vue d’une réforme juridique complète .

10) La nécessité de libérer tous les prisonniers, détenus et prisonniers politiques, y compris tous les officiers et sous-officiers et soldats qui ont défendu la révolution.

Les Forces de la Déclaration de la Liberté et du Changement ont promis de transmettre au commandement des forces armées du peuple la vision détaillée des dispositions de la transition, et le commandement de l’armée s’est engagé à s’acquitter des tâches liées à la dévolution des biens du Congrès national, à la libération des détenus, à l’abrogation de toutes les lois restreignant les libertés et à la restructuration de l’appareil de sécurité.

Nous, Forces de la Déclaration de la Liberté et du Changement, réaffirmons que c’est le mouvement de masse qui a fait et continue de faire le changement, que nous transmettrons notre vision au Commandement des forces armées du peuple, afin que cette dernière soit mise en œuvre, et que notre unité et vos sit-in héroïques sont les garants de la réalisation de la volonté du peuple.

Les Forces de la Déclaration de la Liberté et du Changement

14 avril 2019

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes