vendredi, 22 septembre 2017
 

COMITE DU FRONT DE REFUS DU BENIN WAXALA DANS LA DIASPORA APPEL A LA DIASPORA BENINOISE ET AUX AMIS DU BENIN

Chers Compatriotes et Amis du Bénin,

Le 29 Octobre 2015 à la Bourse de travail, des hommes épris de paix et d’esprit pays Bénin, des citoyens béninois animés d’un ardent patriotisme se sont réunis et ont mis sur pied le Front de Refus du Bénin Waxala. Les réflexions de ce groupe de patriotes ont abouti au diagnostic dont il ressort que :

1. « L’heure est grave. Le Bénin traverse un moment difficile et délicat de son histoire. De quelque côté que l’on soit, que l’on soit de la mouvance ou de l’opposition, de la classe politique dirigeante ou non, que l’on s’annonce candidat à la prochaine élection présidentielle ou non, le consensus est réalisé sur le fait que le Bénin notre chère patrie, est déjà plongé dans le « waxala », c’est-à-dire dans le scénario catastrophe. Tous les indicateurs sociaux sont au rouge… Tous ces paramètres révèlent au grand jour la fin du système né de la Conférence nationale d’il y a 25 ans. Oui notre système politique est fini ; Il est au bout du rouleau ; autre chose est appelée… »

2. Notre pays court vers un cataclysme certain et évident

3. Le système politique né de la Conférence nationale est en bout de course avec des institutions constitutionnelles noyées sous le flot de l’argent, de la corruption et de l’impunité. Ceci est une évidence irréfutable dont tout le monde convient. Pour preuve, les partis politiques dont la mission est d’animer la vie politique ont subitement disparu de la scène politique trahissant par là-même le masque illusoire des idées et le vide des programmes. L’argent-roi, l’affairisme d’état et la marchandisation de la vie publique ont pris leur place sans états d’âme.

4. Les partis politiques protagonistes du régime du Renouveau Démocratique qui se sont succédé au pouvoir depuis 25 ans se révèlent incapables de proposer des programmes et de désigner leurs candidats pour les défendre. Ils attendent de se faire acheter par le plus offrant, de monnayer leur soutien à tel ou tel candidat en espérant qu’il sortira gagnant pour prendre part à ses côtés, au partage du gâteau, au mépris des intérêts supérieurs du pays.

Depuis le dépôt des candidatures, les choses sont claires ; un vaste complot de recolonisation de notre pays est en cours. Le ralliement du PRD de HOUNGBEDJI, de la RB de LEADY aux FCBE de YAYI BONI, sonne comme une provocation et une agression contre notre peuple. Aujourd’hui, le choix c’est : On est dans le camp de la France et ses agents YAYI-ZINSOU-HOUNGBEDJI-LEADY et consorts, ou dans le camp du peuple béninois.

La situation est grosse de dangers pour notre Patrie le Bénin, car les résultats de cette élection sont déjà connus ; c’est la proclamation de l’élection de ZINSOU dès le premier tour. Déjà des pontes du régime YAYI comme DEGLA le proclament haut et fort. L’heure du sursaut national a donc sonné.

Voilà pourquoi nous vous invitons à partager avec nous la conviction qu’il faut se mobiliser pour dire :

« Non à la reconquête coloniale de notre pays ! Non à la Françafrique ! Suffit les élections à coup de distribution d’argent et de fraude ! Rien de bon pour le Peuple ne sortira de l’élection présidentielle. La seule manière d’éviter cette catastrophe, c’est la réunion des Etats Généraux du peuple pour refonder les règles de notre vivre ensemble et pour une nouvelle gouvernance qui tourne le dos aux errements actuels du Renouveau Démocratique. »

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS

"Areva au Niger : un environnement sacrifié"[tiré de Survie France le 19 septembre 2017]

Liberté coloniale[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Mo Ibrahim tacle la France[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Ouattara dans de bonnes mains[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Milices européennes[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Sessions de rattrapage[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Soutien français à la déforestation[tiré de Survie France le 16 septembre 2017]

Non merci[tiré de Survie France le 16 septembre 2017]

0 | 8 | 16 | 24 | 32 | 40 | 48 | 56 | 64 | ...

Thèmes