mercredi, 21 août 2019
 

Communiqué de Ensemble ! F. Hollande a bafoué la dignité du peuple burkinabè

Ensemble ! exprime sa profonde indignation après l’information de l’utilisation des moyens militaires français, à la disposition du président de la République, pour faciliter la fuite de celui qui fut le caudillo du Burkina Faso. Cette utilisation de l’argent des contribuables français est honteuse.

Renversé par son peuple le 30 octobre après 27 ans de pouvoir personnel et après avoir tenté un coup d’état constitutionnel de plus, ce personnage est soupçonné d’un rôle douteux dans les guerres sanguinaires de Sierra Léone et du Libéria, des trafics d’armes et de diamants qui fleurirent dans ces circonstances. De même, des enquêtes sont nécessaires pour établir son degré de responsabilité dans les nombreux assassinats politiques qui eurent lieu pendant son règne, à commencer par celui, fondateur, de Thomas Sankara, qui permit son accession au pouvoir. La commission d’enquête parlementaire demandée par les députés FdG et EELV doit à ce propos être mise rapidement en place, les députés socialistes, entre autres, ne doivent plus y faire obstacle.

François Hollande, qui proclamait haut et fort son refus de la Françafrique, a démontré que dans ce registre également ses promesses étaient du vent. Il a bafoué la dignité du peuple burkinabè, en particulier de sa jeunesse, qui a joué un rôle héroïque dans cette libération et qui n’a pas fini d’enterrer ses morts.

Il est décidément urgent que des voix de plus en plus nombreuses expriment leur refus de ces orientations néfastes en politique étrangère, comme elles le sont hélas dans tant d’autres domaines.

Le 7 novembre 2014.

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes