samedi, 16 décembre 2017
 

Côte d’Ivoire : Sortir de la crise

Déclaration MRAP

Si le MRAP a toujours dénoncé les agissements d’une Françafrique qui continue à vouloir perpétuer les rapports de domination néo-coloniaux, s’il reste opposé à tout interventionnisme français dans les affaires de la Côte d’Ivoire comme ce fut le cas lors de l’opération Licorne qui, a permis à l’armée française d’assurer sa présence en Côte d’Ivoire, le MRAP tient néanmoins à exprimer sa volonté de voir enfin respecté le suffrage universel seule issue à une normalisation de la situation en Côte d’Ivoire.

En ce sens le MRAP attend avec intérêt le résultat de la médiation que mènent trois chefs d’Etat africains dans le cadre de l’organisation de la CEDEAO (Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest) signe politique très fort d’une volonté de l’Afrique de prendre en main le destin du continent.

Le MRAP, tout comme la FIDH (Fédération Internationale des Droits de l’Homme), dénonce la notion d’ivoirité et son instrumentalisation comme étant à la base d’un « système xénophobe » qui ne fait que compromettre le futur de la Côte d’Ivoire et la nécessaire réconciliation entre le Nord et le Sud. Il dénonce également, les tentatives d’ingérences extérieures dans les affaires ivoiriennes, tout comme les atteintes aux droits humains commis par les différents protagonistes de la crise ivoirienne. Il appelle les institutions africaines à s’engager dans la voie d’une recherche de solution qui donne la priorité à la paix, protège la population et favorise la fraternité entre Ivoiriens.

A cette fin, le désarmement des milices et des « rebelles » au nord sont une des conditions nécessaires et urgentes.

Paris, le 28 décembre 2010

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes