vendredi, 15 novembre 2019
 

PETITION INTERNATIONALE POUR UNE VERITABLE SORTIE DE CRISE EN CÔTE D’IVOIRE !

Après près de deux décennies marquées par une forte instabilité politique, un chaos social et une grave dégradation des droits humains sur tous les plans, le peuple ivoirien vient de replonger à nouveau, au lendemain du scrutin présidentiel du 28 novembre dernier, dans une période sombre et violente .

En lieu et place de la paix qu’elle devait apporter , l’opération électorale a débouché sur une grande confusion . Le scrutin a viré au cauchemar en aggravant les dissensions politiques, sociales et ethniques . L’élection présidentielle s’est conclue par la proclamation de deux présidents à la tête du pays : l’un se prévalant de la légalité que lui conférerait les règles constitutionnelles et l’autre tirant sa légitimité de la reconnaissance d’une large majorité de la « communauté internationale ».

Nous Citoyens Ivoiriens , qui refusons d’être les instruments entre les mains d’acteurs politiques qui ont désormais fait la preuve de leur incapacité notoire à garantir l’essentiel pour le peuple , à savoir la protection des vies humaines, l’arrêt de la spirale de la pauvreté pour la large majorité de la population et de la division des filles et des fils de notre Chère Côte d’Ivoire,

Nous Citoyens Ivoiriens, qui refusons d’aliéner à des forces et des instances extérieures (aux intentions non avouables !) notre pouvoir souverain de décider du sort et du destin de notre peuple,

Nous Citoyens Ivoiriens, en alliance avec tous les démocrates de par le monde épris de liberté, de justice et de paix ,

Décidons d’assumer pleinement et intégralement notre citoyenneté (qui ne saurait se réduire au geste d’introduire un bulletin de vote dans une urne) en engageant en ce jour historique du 4 mars 2011, par la voie pétitionnaire, le combat pour obtenir les mesures politiques pressantes suivantes :

- La création , en lieu et place de l’exécutif bicéphale actuel, d’une Instance de Transition Républicaine de Sortie de crise et de Restauration de la Démocratie,
- La création de cet organe de Transition, la définition de ses missions ainsi que les moyens et la durée de son mandat (qui doivent nécessairement prendre en compte les besoins sociaux existentiels et la soif d’une véritable démocratie du peuple ivoirien) seront l’œuvre souveraine de toutes les forces vives du pays,
- La direction de l’Instance de la Transition devra être assurée par une personnalité ou un collège de personnalités dont la probité et la rigueur morales sont reconnues par l’ensemble des forces vives, parties prenantes de cette œuvre de salut public,
- Les moyens financiers et matériels de l’Organe de la Transition doivent être supportés entièrement par le budget national, pour garantir et sauvegarder le caractère libre et souverain de ses délibérations et de ses actions,

La mise en œuvre des mesures ci-dessus nécessitent :

- l’arrêt immédiat de la guerre civile naissante,

- la fin de l’asphyxie économique consécutive à l’embargo sur les médicaments, la commercialisation du café-cacao et à la fermeture des principales banques du pays,...

- l’arrêt de toutes les actions et initiatives confligènes et bellicistes, intérieures et extérieures : meetings et autres appels « au pays mort » , pressions diplomatiques et financières , menaces d’interventions militaires, etc ;

- le strict respect des droits humains, des libertés démocratiques et de la dignité du peuple ivoirien .

Nous Citoyens Ivoiriens , Nous Citoyens du Monde , fermement convaincus que la paix véritable en Côte d’Ivoire passe par :

- Le rejet du tribalisme , de l’ethnicisme , de tous les discours et de toutes les pratiques d’exclusion,

- L’élaboration d’ un nouveau contrat social et politique qui garantit la souveraineté du pays et un vivre ensemble harmonieux entre les diverses composantes du peuple ivoirien,

- La promotion d’ un panafricanisme authentique et de l’amitié avec tous les peuples ,

Déclarons que l’heure est venue de construire une véritable alternative politique et citoyenne en Côte d’Ivoire !

L’initiative de cette pétition, ouverte à la signature des citoyens ivoiriens et de tous les progressistes et démocrates de par le Monde, est la première action de notre combat, que nous voulons pacifique. Son objectif immédiat est l’instauration d’un climat apaisé et le libre choix par le peuple ivoirien des instruments et des organes de sa souveraineté politique et économique !

Vive la Côte d’Ivoire, Une et Indivisible, Libre, Fraternelle et Solidaire avec tous les peuples du Monde !

Source : http://repaci.blog4ever.com

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes