samedi, 23 septembre 2017
 

Mali : Coup d’Etat salvateur

L’Equipe du journal Sanfin / La Nuée, organe de la lutte ouvrière et populaire reste fidèle à son poste de lutte pour le Parti Communiste de la classe ouvrière malienne et de la lutte générale pour la révolution démocratique bourgeoise et la révolution de libération nationale, dont la pointe doit être dirigée contre l’impérialisme étranger.

Les USA, L’Union Européenne et la France impérialistes sont, de nos jours, les principaux instigateurs , bailleurs de fonds, fournisseurs d’armes, d’instructeurs, de conseillers et les principaux organisateurs de la guerre civile du 17 janvier 2012 imposée au Mali au nom d’une part de “l’Indépendance de l’Azawad” et de l’autre de la “République Islamique” !

Ce sont ces puissances et leur intervention brutale et décriée en Libye, puis doublement ouverte et masquée, secrèteet même d’apparence “amicale” au Mali qui “font marcher” le MNLA, AQMI et ANSARDINE. En riposte à cette agression impérialiste Sanfin special N°54 du 10 Février a levé le drapeau de“ la grande guerre patriotique de défense nationale, sans et contre l’autocrate capitulard ATT, et tous ses maîtres et acolytes.” Nous avons lancé le mot d’ordre d’action immédiate de “l’instauration d’un gouvernement transitoire de défense nationale (excluant tous les partis asservis) , un gouvernement de salut public et national, chargé d’instaurer l’Etat d’urgence sur l’ensemble du territoire...d’annuler les élections et le réferendum constitutionnel et organiser la mobilisation générale pour la reconquête armée de la patrie terrorisée, martyrisée, et humiliée...”

Puis le 14 mars, nous appelions publiquement sur les ondes de Radio Kayira à “déshabiller” les 97 généraux nommés à tour de bras par ATT !

Il est aujourd’hui clair que le Coup d’Etat militaire du Comité National de redressement de la démocratie et de Restauration de l’Etat (CNRDRE ) en date des 21 et 22 mars 2012, loin d’être un vulgaire “coup de palais” a, dans son parcours commencé au nord et sa finalité dernière, dressé “la révolution armée” des couches inférieures de l’armée et des services de sécurité contre la “contre-révolution armée” des généraux capitulards et leurs complices politiciens.

Ces forbans s’apprêtaient d’un commun accord avec l’infâme ATT, à proclamer à la fois l’impossibilité de tenir les élections et la démission d’ATT le jeudi 23 mars .

Le sursaut héroïque du CNRDRE a coiffé au poteau, à un jour près, le coup d’Etat réactionnaire de dévolution monarchique du pouvoir.

La fureur des impérialistes et leurs agents n’en est que plus enragée, mais la “révolution armée” se doit d’être “irréversible”, comme le dit le capitaine Amadou Haya Sanogo, et s’élever en s’appuyant sur le génie créateur du peuple malien et le soutien populaire national et international infini qui se lève et s’organise.

Il faut, en tout premier lieu, épurer, démocratiser et révolutionner l’armée malienne en s’appuyant sur la mobilisation populaire, le service militaire obligatoire au besoin, et le soutien sans failles aux milices partisanes patriotiques de toutes catégories !

1 commentaire
  • Mali : Coup d’Etat salvateur 1er avril 2012 18:17

    C’est de la paranoïa pure et des fantaisies, ce que le journal Sanfin raconte. Attendez quelques jours, maintenant que les choses tournent mal pour ce Capitaine Sanogo les langues bamakoises commenceront à dire que la CNRDRE nous a été imposée par ces mêmes puissances étrangères, notamment la France, pour nous mettre aux genoux !!!

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS

"Areva au Niger : un environnement sacrifié"[tiré de Survie France le 19 septembre 2017]

Liberté coloniale[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Mo Ibrahim tacle la France[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Ouattara dans de bonnes mains[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Milices européennes[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Sessions de rattrapage[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Soutien français à la déforestation[tiré de Survie France le 16 septembre 2017]

Non merci[tiré de Survie France le 16 septembre 2017]

0 | 8 | 16 | 24 | 32 | 40 | 48 | 56 | 64 | ...

Thèmes