dimanche, 20 août 2017
 

1er Mai 2016 à Dakar

Des travailleurs affiliés à des organisations syndicales ont organisé, dimanche, différentes manifestations, notamment des défilés à pied ou motorisés dans le centre-ville de Dakar, pour réclamer de meilleures conditions de travail, a constaté l’APS.

A travers les messages sur les pancartes, ils invitent les autorités publiques, à revaloriser les salaires et indemnités de ses fonctionnaires et agents de l’Etat, mais également à procéder à un recrutement massif dans la Fonction publique.

Des allées Papa Guèye Fall en passant par l’avenue Lamine Guèye, agents de santé, des collectivités locales, enseignants et acteurs du secteur du nettoiement, etc,. ont tous martelé leurs ‘’reproches » au gouvernement. Et, le plus souvent, les centrales syndicales sénégalaises ont rappelé la nécessité pour l’Etat de respecter ses engagements en appliquant les accords que ses représentants ont signés.

Tantôt habillés aux couleurs de leur structure ou en t-shirt, les travailleurs ont appelé à une meilleure prise en charge ‘’des accidentés du travail’’, ou des maladies professionnelles. Les secteurs les plus agités sont notamment ceux du nettoiement, de l’hôtellerie, des hydrocarbures, etc.

Source : Rewmi

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes