dimanche, 16 décembre 2018
 

Dakar : une université réunit les militants africains « pour changer » le continent

À Dakar, se sont clôturés les travaux de la première édition de l’Université populaire de l’engagement citoyen (UPEC) ce vendredi 27 juillet. Initié par le mouvement sénégalais « Y en a marre », ces rencontres ont rassemblé une trentaine d’associations militantes africaines, des membres de la Lucha congolaise aux activistes du Balai Citoyen burkinabè. Ensemble, leurs membres ont débattu pendant cinq jours sur le thème « citoyenneté et droit de décider ».

Une plateforme qui rassemble les engagements communs à l’UPEC a été adoptée. Elle dénonce notamment les manquements démocratiques qui sévissent à l’échelle du continent.

« Engageons-nous pour changer notre Africa » : ce sont les paroles de l’hymne qui clôture la 1ère édition de l’Université populaire de l’engagement citoyen (UPEC). Pour la militante et chanteuse burundaise Khadja Nin, interdite de rentrer dans son pays, c’est un moment de communion. « Écoutez-les chanter. Nous sommes tellement heureux de nous être retrouvés, parce que tout le monde connaît l’existence de l’autre ».

Ces mouvements de lutte ont pour la plupart à peine dix ans d’existence et leur engagement sur le terrain est souvent dangereux. Alors, explique Fadel Barro du mouvement sénégalais « Y en a marre », il faut veiller et se protéger les uns les autres. « Il y a un réseau panafricain qui s’est aujourd’hui consolidé, qui engage une procédure de solidarité panafricaine d’assistance et d’autoassistance aux jeunes qui sont en difficulté à cause de leur engagement ».

Dans le public, Marie-Thérèse Diedhiou, ancienne femme politique, est venue tous les jours écouter les débats. « Ça m’a donné de l’espoir que les choses vont changer en Afrique, que tous ces dirigeants-là vont être dégagés ».

Ces rencontres de Dakar restent une première : jamais autant d’activistes du continent ne s’étaient retrouvés ensemble pour débattre, et ce sans aucune censure, de leur avenir.

Source : http://www.rfi.fr/afrique/20180728-...

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes