samedi, 16 décembre 2017
 

Déclaration de YAW : Non au fascisme et à l’apartheid contre le Peuple martyr de Palestine

Dénonçons l’attaque meurtrière de l’État fasciste d’Israël contre la "flottille de la liberté"

La marine israélienne a commis un acte de piraterie et de terrorisme d’État dans les eaux internationales. Les 6 bateaux de la flottille de la liberté ont été sauvagement attaqués par la marine israélienne dans la nuit du dimanche 30 au lundi 31 Mai 2010 avec 19 morts au moins et des dizaines de blessés dénombrés aux premières heures de l’attaque. Des centaines de passagers ont été arrêtés et emprisonnés avant qu’Israël ne se décide à procéder à des libérations. Le monde entier ne cesse d’exprimer son indignation. Depuis le 31 mai 2010 de très fortes mobilisations sont enregistrées un peu partout dans le monde. Les démocrates et défenseurs des Droits de l’Homme se mobilisent par milliers en Europe, en Amérique, en Asie, en Afrique, en Australie y compris dans des pays arabes amis d’Israël comme l’Egypte et la Jordanie. En Palestine, un deuil national de 3 jours a été décrété et un rassemblement de solidarité s’est tenu à Gaza. En Israël même, les démocrates et antifascistes refusent l’inacceptable et des rassemblements ont eu lieu à Tel-Aviv, Jérusalem et Ashdod. Comme par le passé, le soutien du gouvernement des Etats-Unis à l’Etat d’Israël, le flou artistique et irresponsable de l’ONU et la duplicité des gouvernements occidentaux, après un acte si odieux, sont tout à fait condamnables. Il est temps qu’Israël cesse d’être un Etat au dessus des lois internationales. L’agresseur est bien identifié et bien connu car les eaux internationales ne sont nullement une propriété de l’Etat d’Israël dont le blocus continue d’assassiner le peuple palestinien martyr. Yoonu Askan Wi condamne l’attaque, par les commandos de l’armée israélienne, de la "flottille de la liberté", ce qui n’est rien d’autre qu’un acte renouvelé de barbarie, de piraterie et de terrorisme. Au vu de la gravité de la situation, nous demandons à l’Etat du Sénégal dont le Chef assure la présidence de l’OCI, au-delà des déclarations et condamnations, de rompre toute relation avec l’Etat d’Israël. Le Sénégal ne doit pas être une terre de Téranga pour les représentants d’un Etat colonialiste, raciste et fasciste.

Pour la levée du blocus contre les populations de la Palestine

Pour la paix entre les peuples de Palestine et d’Israël

Vive la résistance Palestinienne

Dakar le 02 Juin 2010

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes