vendredi, 20 octobre 2017
 

Le Sénégal redevient une colonie française sous Macky Le Roi

Article Original

Sous le magistère du président Macky Sall la France est revenue en force dans son ancienne colonie et repris sa position maitresse de décideur sur l’échiquier politique et socio- économique en Afrique de l’ouest. Position stratégique que l’ancienne métropole avait perdu sous le règne d’Abdoulaye Wade qui avait refusé l’hégémonie française et avait redéfini des rapports séculaires de domination de la métropole française sur l’ancienne colonie Francaise.

L’ancien président Abdoulaye Wade avait opéré une rupture politico –économique avec la France et a eu l’audace de diversifier les partenaires économiques du Sénégal en se tournant vers les pays arabes et cela lui a valu les foudres de l’Elysée en son temps. Maitre Abdoulaye Wade avait aussi voulu renégocier la présence militaire française sur le sol Sénégalais et avait finalement exigé le départ des forces françaises du Sénégal. Ce volte face téméraire bien que nécessaire pour un pays souverain n’avait point plu à l’ancienne métropole qui des années durant avait gardé une dent contre l’ancien président sénégalais et avait commencé à mijoter son départ des commandes de l’Etat sénégalais dans les coulisses de l’ Elysée.

La France dépitée s’était rabattu sur Macky Sall et avait fait de lui son poulain dans les élections controversées de 2012 avec l’aide de Jean-Pierre Pierre-Bloch qui fut son conseiller, un ancien député français et ancien Directeur de Campagne d’Abdoulaye Wade en 2007.

Le soutien de la France a Macky Sall allait payer car des son élection à la magistrature Suprême, le Président Macky Sall s’envole pour la France pour témoigner toute sa gratitude à l’ancienne métropole. A peu près deux semaines après son élection Macky Sall sera en France pour rencontrer Nicolas Sarkozy et réchauffer les relations franco sénégalaises pas au beau fixe sous la présidence d’Abdoulaye Wade et signer un nouveau accord de défense pour permettre à la France de revenir en force dans son ancienne colonie.

Macky Sall n’a fait que joué sa partition depuis son élection et respecter la feuille de route dictée par la France. Depuis son élection, les français sont revenus en force au Sénégal dans tous les domaines et raflent les marchés les plus juteux au détriment des entreprises locales sénégalaises. La récente visite du président Macky Sall en France est très révélatrice du diktat de la France sur les affaires du Sénégal, le Président Sall a sauvé l’entreprise française Alstom de la faillite avec un marche juteux de 15 trains pour 147 milliards de Fca , mais en sauvant l’entreprise française le président sénégalais a fait une très mauvaise affaire en acceptant de payer le prix du double pour chaque train .

Le Gorgolou Sénégalais va encore casquer fort avec des dirigeants pas à la hauteur incapables de négocier une bonne affaire. 1000 rames de TER couterait 7 milliards d’euros. Une rame de Train TER a été Livrée en 2013 à 7 millions d’Euro l’unité à la SCNC par ALSTOM alors que le Sénégal paye 14.961.832 Millions d’Euro l’unité plus du double…(147 milliards de Francs CFA soit 224 427 480 Millions d’Euro pour 15 rames du même Train) !

D’aucun pourrait faire l’argumentaire qu’on est en 2016 et que certains facteurs on peut être change mais ceci ne pourrait expliquer pour le Sénégal ait casqué le double du prix d’une rame.

En étant un bon eleve de la France le Président Macky Sall a été décoré Docteur Honoris Causa, un titre pompeux décerné à tout chef d’Etat africain qui défend les intérêts de la France dans ses anciennes colonies. Toute l’oligarchie sénégalaise au commandes des affaires les plus juteuses du Sénégal et grands défenseurs de la France on été récemment invités a la soirée de gala dédiée au sacre du Président Macky Sall comme un bon éleve de la France.

L’outrecuidance de Macky Sall à défendre l’ancienne metropole est allé si loin qu’il s’est permis de défendre récemment le franc CFA qui est une monnaie d’asservissement des pays membres. Dans son discours Macky Sall juge que la monnaie CFA est une bonne monnaie et voudrait des éclaircissements qui prouveraient le contraire ( Mr Président je vous apporte vos éclaircissements ici suivez le lien ).

Avec un bon éleve comme Macky Sall suivant toutes ses directives à la lettre et la découverte de pétrole qqaux larges des cotes sénégalaises, la Francei a repris du poil de la bête et s’emploie à nous envoyer ses experts en pétrole que Macky Sall est allé deniché à l’IFP-EN son ancienne école. La boucle est bouclée avec la signature d’un accord de coopération entre le Sénégal et Total pour l’exploitation du pétrole off-shore profond.

LlLa France revenue en force dans les affaires intérieures sénégalaises pousse le bouchon plus loin en s’immisçant dans la crise gambienne avec François Hollande exigeant le départ de Yaya Jammeh. Macky Sall devrait procéder prudemment avec la situation en Gambie et ne pas écouter les va t’en guerre de tout bord qui veulent embraser la sous région avec un agenda néfaste de déstabiliser le Sénégal pour mieux contrôler l’exploitation de son pétrole comme ce fut le cas en Libye qui a été réduit en cendre pour de fausses raisons et ou des centaines d’hommes d’affaires français se sont bousculés pour des contrats juteux après l’assassinat de Khadafi.

Sandaganews.com

L’auteur

Toobalist Annonces Gratuites

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes