vendredi, 24 novembre 2017
 

Sénégal : Accaparement du littoral sénégalais par des privés

Par Moulzo

Depuis quelques jours, Dakar est secoué par le combat que mène l’architecte Pierre Goudiaby Atepa président d’honneur de la Plateforme pour l’environnement et la réappropriation du littoral (Perl). Agressé il y’a quelques jours par un vigile lors d’une visite éclair en compagnie de journalistes, il dénonce l’accaparement du littoral sénégalais par des privés et des fonctionnaires véreux dont le seul but est la spéculation foncière. Le combat d’Atepa "le bâtisseur" le plus célèbre du Sénégal et même de l’Afrique est juste. Le littoral sénégalais appartient à tous et pas seulement à quelques nantis dont le but est de se faire encore et toujours plus d’argent sur le dos des Sénégalais.

Le Président de la République Macky Sall, interpellé par Atepa and Cie avait restitué son terrain se trouvant sur le littoral et invité les autres à en faire autant. Il n’a pas dû être entendu puisque certains continuent leurs travaux et d’autres démarrent des chantiers. Mais le seul fait que le Président de la République ait ce terrain est un problème. Il n’aurait jamais dû accepter ce terrain.

Voir la vidéo de l’interview ici

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes