samedi, 23 septembre 2017
 

Sénégal : COMMUNIQUE DE PRESSE DU RTA-S

RASSEMBLEMENT DES TRAVAILLEURS AFRICAINS-SENEGAL

Le Secrétariat politique s’est réuni le vendredi 17 décembre 2010 pour examiner la situation interne du parti et la situation nationale et internationale.

1. S’agissant de la situation interne du parti, après avoir entendu le rapport du Comité préparatoire du Congrès et après en avoir largement délibéré, le secrétariat a adopté la proposition du comité de reporter le Congrès aux 9 et 10 avril 2011, afin de combler les retards accusés dans la réalisation de certaines tâches à la fois politiques, organisationnelles et financières, pour réunir les meilleures conditions d’une bonne tenue de cette instance suprême du parti.

2. Concernant la situation nationale, le secrétariat s’est prononcé sur les questions suivantes :

a. A propos du 3°Festival mondial des arts nègres, le Secrétariat soutient « l’Appel aux artistes nègres » du camarade coordonnateur. Il estime que ce festival est d’un anachronisme assommant ; que c’est un scandale innommable que ce président népotiste à souhait, à chaque manifestation d’envergure mondiale, en confie l’organisation à son fils (Oci) et à sa fille (Fesman), au mépris des structures étatiques, des professionnels des domaines en question et, comme toujours, des règles de gestion vertueuse des deniers publics. Le Secrétariat dénonce la dilapidation des finances publiques, pour festoyer à coup de 39 milliards, au moment où le coût de la vie devient insupportable pour les populations ; quand les sinistrés des inondations vivent encore sous les eaux et que les paysans n’arrivent pas à vendre leurs graines. Dans ce cadre, le Secrétariat salue à la fois l’initiative de la diaspora et de Bennoo qui ont décidé de se mobiliser le 18 décembre pour exprimer leur rejet des politiques irresponsables du pouvoir libéral de Wade, encourage Bennoo dans sa détermination à organiser une marche le 29 décembre pour élever la tonalité de la lutte contre les fossoyeurs du pays.

b. Après avoir soustrait les budgets de la Présidence, des ministères de l’Intérieur et de la Défense du contrôle de l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp), voici que Wade, orfèvre en matière de manœuvres politiciennes et financières, décide d’expulser le Forum civil de cet organisme, pour se donner les mains libres de gérer comme bon lui semble les deniers publics, pour préparer les élections à venir. Ces forfaitures aussi scandaleuses les unes que les autres méritent une dénonciation retentissante et un rejet unanime des démocrates du pays et du monde. Le Secrétariat dénonce ces mesures et fustige l’attitude intolérable du Premier ministre qui, sous ses nouveaux habits de Directeur de campagne du candidat Wade, stigmatise le Forum civil dont le seul crime est d’être regardant par rapport à la gestion des finances publiques.

c. Le Secrétariat s’inquiète de l’arrêt pris par le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) à l’encontre de Wal Fadjri dont le seul tort est de briser les tabous qui entourent certaines questions liées à la sexualité, afin de réaliser, par un débat démocratique, l’éducation des populations par rapport à ces problèmes qui constituent de véritables fléaux dans notre pays, du fait de l’ignorance et de l’obscurantisme qui les enveloppent. Le Secrétariat salue la démarche scientifique et le courage du groupe Wal Fadjri qui ose, en dépit de toutes les pressions, aborder de telles questions.

d. Depuis des semaines, les enseignants manifestent leur colère pour ne pas avoir perçu leur salaire du mois de novembre. Le Secrétariat dénonce l’attitude irresponsable du gouvernement qui ne respecte pas ses engagements pris devant les enseignants quant au paiement à temps des indemnités dues et des salaires pour les corps émergents au moment où il festoie à coup de milliards au Fesman. Il soutient la lutte et les revendications légitimes.

e. Le secrétariat a appris avec indignation la condamnation à 1 an de prison avec sursis du Dr Mame Marie Faye par la Cour et dénonce avec la dernière énergie une telle forfaiture qui n’honore pas la justice qui fait toujours dans la politique du deux poids deux mesures. En effet, voilà que l’on condamne le docteur M.M.Faye pour avoir émis un avis sur la santé du Président de la république, pendant qu’on amnistie les assassins de Me Babacar Sèye, que l’on éteint l’affaire du bateau le Joola (avec ses 2000 morts) et qu’on laisse libre comme l’air le commanditaire du saccage des organes de presse, L’As et 24h Chrono. Mais rien n’étonne plus dans cette « République-Wade » où l’on condamne les journalistes qui dénoncent les actes de corruption et de dilapidation des deniers publics, où l’on musèle les écrivains engagés.

f. Appréciant le Congrès de Yoonu Askan wi, le Secrétariat salue sa bonne tenue tant dans ses aspects politiques qu’organisationnels et se félicite des échanges forts enrichissants et des conclusions importantes à l’occasion du forum sur l’unité des forces de Gauche. Le Secrétariat encourage ces forces à aller plus en avant dans cette perspective pour réaliser concrètement les pas à faire dans l’approfondissement de la réflexion comme dans les actes concrets à poser pour atteindre l’objectif identifié.

3. Sur la situation internationale, le Secrétariat exprime toute sa préoccupation en ce qui concerne la situation en Côte d’Ivoire, suite au deuxième tour de la Présidentielle, pleine de tous les dangers d’une nouvelle guerre civile dont les seules victimes seront les masses populaires ivoiriennes. Le Secrétariat dénonce l’immixtion des forces étrangères (Onu, Ua, Cedeao, etc.) dans les affaires ivoiriennes, au point de prendre parti et de menacer ouvertement l’un des camps du contentieux, en l’occurrence celui de Gbagbo. Sans prendre parti pour Gbagbo dont nous combattons l’orientation et la pratique politique en rupture avec les intérêts des masses ouvrières et populaires de Côte d’Ivoire, le Secrétariat du Rta-S ne saurait cautionner les menées impérialistes, particulièrement françaises, développées depuis des années à l’encontre du gouvernement ivoirien. Le Secrétariat estime que dans un cas comme dans l’autre, ce sont les masses populaires qui seront sacrifiées sur l’autel des ambitions personnelles et des intérêts étrangers à leurs préoccupations et aspirations à la liberté, au pain et à la paix. C’est donc aux ivoiriens seuls de résoudre leurs problèmes comme ils ont tenté de le faire en mettant fin à la guerre civile et en signant des accords de Ouagadougou qui ont abouti à cette phase électorale.

Par ailleurs, le Secrétariat politique se dit inquiet par les manœuvres militaires entreprises par les États-unis et la Corée du Sud en mer jaune, dans une situation de provocation répétée contre la Corée du nord sous embargo. Cette situation dans un contexte de crise financière et de faillite de pays capitalistes dessine les contours d’une agression impérialiste. Le Secrétariat dénonce les agissements impérialistes États-uniens gros de tous les dangers pour les masses populaires dans le monde entier.

RÉEW DAÑ KOY PÉNCOO, KEN DU KO PÀCCOO !

Dakar, le 17 décembre 2010

Le Secrétariat Politique

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS

"Areva au Niger : un environnement sacrifié"[tiré de Survie France le 19 septembre 2017]

Liberté coloniale[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Mo Ibrahim tacle la France[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Ouattara dans de bonnes mains[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Milices européennes[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Sessions de rattrapage[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Soutien français à la déforestation[tiré de Survie France le 16 septembre 2017]

Non merci[tiré de Survie France le 16 septembre 2017]

0 | 8 | 16 | 24 | 32 | 40 | 48 | 56 | 64 | ...

Thèmes