lundi, 11 décembre 2017
 

Sénégal : COMMUNIQUE FINAL DU 1ER CONGRES ORDINAIRE DE YOONU ASKAN WI

Le 1er congrès ordinaire de Yoonu Askan Wi /Mouvement pour l’Autonomie Populaire, lancé en Novembre 2009 sous le concept de Congrès Décentralisé, Participatif, Inclusif et Novateur (CODPIN), a déroulé sa séquence finale les 04 et 05 Décembre 2010 à Guédiawaye, après les forums décentralisés tenus successivement à Dakar, Louga, Kaolack, Tambacounda et Ziguinchor. Ce Congrès a permis d’examiner et d’adopter des documents de base du parti, tels que le Manifeste de Yoonu Askan Wi, les Statuts, le Rapport politique et d’orientation, ainsi que d’importantes Résolutions sur l’unité de la Gauche, l’édification des mouvements sociaux et des mouvements de masse, la paix en Casamance, la politique de recherche des moyens, les instances de Direction.

La cérémonie officielle d’ouverture de la séquence finale a enregistré la participation de délégations de haut niveau représentant de plusieurs partis politiques, organisations syndicales et de la société civile, ainsi que la présence de diverses personnalités du mouvement démocratique et patriotique sénégalais, de nombreux citoyens et amis du parti. Lors de cette cérémonie officielle, outre les prises de parole des invités, ont été lus les messages envoyés aux congressistes par le Pôle de Renaissance Communiste de France, le Parti du Travail de Belgique, le Comité pour l’Egalité des Droits /France, le Nouveau Parti Anticapitaliste /France, et par divers militants de la diaspora. Des hommages émouvants et fort instructifs ont été rendus aux vétérans du combat révolutionnaire et anti-impérialiste à l’image du Professeur Abdoulaye LY et du camarade Jo DIOP, à des martyrs et autres camarades disparus comme Oumar Blondin DIOP, Birane GAYE, Seydou CISSOKHO, Sémou Pathé GUEYE, Babacar SANE, Mbaba GUISSE, Doyen Lamine GUEYE ainsi qu’à d’autres militants révolutionnaires des années 70-80 magnifiés à travers l’ouvrage que leur a consacré le camarade Khasset CISSOKHO, sans oublier les témoignages de vieux combattants révolutionnaires tels que Gormack THIAM et Alla KANE.

Le Forum de la Gauche, présidé par Coumba Ndoffène DIOUF du CNP-CNG au deuxième jour de la séquence finale du Congrès, a enregistré la participation de 10 organisations et partis : ORDC, RTAS, UDF, FERÑENT, RND, PIT, LD, CNP-CNG, CNP CINQUANTENAIRE DU MANIFESTE DU PAI, YOONU ASKAN WI, ainsi que de divers militants de gauche à titre individuel. Ce Forum a été l’occasion de riches échanges sur l’identité de la Gauche et l’autocritique de la Gauche sénégalaise (Ousseynou NDIAYE /YAW), les supports organisationnels pour la relance de l’unité de la Gauche (Madièye MBODJ /YAW), la Gauche et les perspectives politiques au Sénégal (Momar SAMB /RTAS), une proposition de rencontre de la Gauche africaine et internationaliste à l’occasion du Forum Social Mondial de Février prochain à Dakar (Madjiguène CISSE /YAW). D’importantes conclusions et recommandations ont été dégagées au terme de ce Forum en vue de l’accélération de la dynamique d’unification de la Gauche au Sénégal, pour une alternative républicaine, sociale et populaire crédible, chevillée autour des conclusions des Assises Nationales. Le Forum a appelé à la participation active de la Gauche à la manifestation internationale initiée par nos compatriotes de la diaspora pour protester contre la vie chère et les dérives monarchiques de WADE au Sénégal. Concernant les instances nationales, le Congrès a procédé à l’installation des membres du Conseil Général (CG) puis à l’élection du Délégué Général (DGEN) du Mouvement en la personne du camarade Alassane GUISSE de Tambacounda, ainsi que des membres de la Commission de Contrôle et d’Appropriation du Patrimoine et de la Commission des Comptes, présidées respectivement par les camarades Jo DIOP et Alioune Badara THIOUNE, tous deux de Thiès. La première session du Conseil Général, fixée au 05 Février 2011, procédera à l’élection des membres de la Délégation Exécutive Nationale (DEN) aux différentes fonctions de direction.

C’est le lieu ici, pour Yoonu Askan Wi, de remercier chaleureusement l’ensemble des militants, organisations, médias, personnalités, citoyens et amis qui, par leur appui diversifié, ont contribué efficacement à la tenue victorieuse de ce congrès. Un congrès de rupture et de travail, une forte mobilisation, une riche animation culturelle sous la baguette des camarades Mody MBOUP de Kaolack et Boubou SOW de Dakar, revitalisant les productions du Mouvement Culturel Patriotique Sénégalais/ Làngug Caada Senegaal. Quelques difficultés certes au plan de la logistique et de l’organisation, mais un grand succès politique assurément, et des perspectives porteuses d’espoir à condition de faire prévaloir l’esprit de suite et de rigueur, la capacité d’ouverture, de renouvellement, d’innovation et d’anticipation.

Dakar, le 08 Décembre 2010 Le Secrétariat


AUX CAMARADES DU NPA FRANCE

Objet : remerciements

Chers camarades et amis,

A l’occasion de la cérémonie d’ouverture officielle de la séquence finale du 1er congrès de Yoonu Askan Wi le 04 Décembre 2010 à Guédiawaye / Dakar, le message du NPA/ France a été lu aux congressistes qui l’ont chaleureusement applaudi.

En vous transmettant ci-joint le communiqué final du Congrès, nous tenons à vous remercier sincèrement de votre précieuse contribution et à vous adresser, par la même occasion, nos meilleurs vœux de bonne et heureuse année 2011, ainsi que nos souhaits sincères de luttes et de victoires pour notre cause commune au service des peuples du monde entier.

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes