lundi, 11 décembre 2017
 

Sénégal : FACE AU COUP D’ETAT ELECTORAL CONTRE LA CONSTITUTION DU PAYS QUE PREPARE LE CLAN LIBERAL DE WADE : LE FRONT UNI DU PEUPLE EST UNE EXIGENCE !

DECLARATION POLITIQUE

L’inquiétude et la détermination sont les deux sentiments qui s’emparent des ouvriers, paysans, éleveurs, pêcheurs, travailleurs de l’informel, travailleurs intellectuels, retraités, des femmes et jeunes de notre pays au fur et à mesure que s’égrènent les semaines et les semaines vers février 2012.

Inquiétude devant la dangereuse irresponsabilité de l’actuel président qui, après avoir fait adopter une constitution limitant à deux le mandat présidentiel, prend en otage la future élection par un waxeet anticonstitutionnel qui conduit le pays tout droit dans le chaos d’un affrontement avec le peuple.

Inquiétude de constater que Wade, bénéficiaire de la première alternance obtenue par la mobilisation du peuple, envisage de lui infliger soit la dévolution monarchique soit « après moi le déluge », ce que aucun de ces prédécesseurs – Senghor et A. Diouf ont cédé le pouvoir pour éviter un bain de sang – n’a osé faire.

Détermination du peuple à faire respecter la constitution en s’érigeant garant de la loi fondamentale du pays, ce que les mobilisations populaires des 23 et 27 juin dernier ont montré. Détermination du peuple à stopper ce qui serait un précédent unique : le bénéficiaire de la première alternance fossoyeur de la volonté populaire qui l’a porté au pouvoir.

Cette grave situation nationale exige de toutes les forces vives du pays le DEVOIR et la RESPONSABILITE :

- D’empêcher que Wade ne bafoue pas la constitution en imposant sa troisième candidature anticonstitutionnelle ;
- Et si d’aventure une telle forfaiture était réalisée, conscient que Wade se proclamera « vainqueur » dès le premier tour et que donc les candidatures multiples lui facilitent le vol électoral programmé, d’y opposer par le désistement de tous les autres candidats une candidature unitaire pour un gouvernement de transition chargé de réaliser les conclusions suivantes des Assises Nationales : réforme de la constitution pour instaurer un régime parlementaire, audit de la gestion du pays, organisation des élections législatives au scrutin proportionnel intégral auxquelles la gauche pourra présenter une liste unitaire ;
- Ce candidat signataire des conclusions des Assises Nationales doit être celui qui sera choisi majoritairement par la coalition électorale BENNOO (dont nous ne sommes pas membres) ;
- Si le peuple obtient que Wade ne se présente pas et donc que la LOI FONDAMENTALE est respectée, alors chaque candidature devient parfaitement légitime.

Ferñent/ MTP-S appelle l’ensemble des forces vives du pays et dans la diaspora à :

- EXIGER AUX ACTEURS POLITIQUES QUE l’INTERET SUPERIEUR DU PAYS PRIME SUR TOUTE AUTRE CONSIDERATION POUR EVITER AU SENEGAL UNE TRAGEDIE MORTELLE ;
- ECARTER ENSEMBLE LA MENACE QU’EST DEVENU WADE ET EMPECHER LE NAUFRAGE DU SENEGAL ;
- DOTER LE PAYS D’INSTITUTIONS DEMOCRATIQUES, EMANATIONS DE LA SOUVERAINETE NATIONALE ET POPULAIRE.

Fait le 3 décembre 2011

Ferñent / M.T.P-S

Ferñent / Mouvement des Travailleurs Panafricains – Sénégal

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes