mercredi, 19 décembre 2018
 

SENEGAL : Le M23 prend date avec le pouvoir de Wade

La grande manifestation populaire au sénégal du 23 juin 2011 contre le projet d’Abdoulaye Wade de changer la constitution et de proposer un ticket présidentiel qui lui aurait garanti une ré élection a conduit au mouvement du 23 juin M23 regroupant partis politiques de l’opposition, société civile et manifestants de cette grande journée populaire.

Le M23 prend date avec les partisans de Wade qui comptent bien organiser une contre manifestation le 23 juillet 2011 en se mobilisant le même jour. La manifestation du M23 est interdite par le ministre de l’Intérieur Ousamane Ngom mais les organisateurs n’ont pas l’intention de se laisser impressionner. Ils ont cependant décidé de délocaliser la manifestation de la place de l’Indépendance à la place de l’obélisque pour éviter tout débordement.

Wade compte se représenter à l’élection présidentielle alors que la constitution le lui interdit après deux mandats. Ce qu’il a d’ailleurs lui même reconnu par le passé. La jeunesse sénégalaise a aussi l’intention de réitérer l’alternance de 2000 qui a porté Wade au pouvoir mais cette fois pour le faire partir. Y’en a marre, Wade dégage !

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes