samedi, 1er octobre 2016
 

Sénégal : RÉUNIFICATION DES PARTIS DE GAUCHE « Yoonu Askan Wi » et « Mom Sa Rew » unis pour 2017

Le Front national de salut public (Mom Sa Rew) et le Mouvement pour l’autonomie populaire (Yoonu Askan Wi) ont signé, hier, un protocole d’accord de fusion. L’objectif visé est la libération nationale et la formation sociale au service du peuple sénégalais.

Les responsables des deux organisations ont soutenu qu’ils vont aller ensemble sur cette lancée afin de mieux approfondir et raffermir le processus d’unification des forces politiques anti-impérialistes. « C’est une unification pour ouvrir la voie à un mouvement populaire fort, apte à promouvoir le combat de l’indépendance nationale, de la souveraineté populaire et du développement endogène, ainsi que la lutte résolue contre les terroristes, sans faire appel à leurs géniteurs, alliés et concurrents impérialistes », a déclaré Guy Mario Sagna, membre du mouvement « Yoonu Askan Wi ». Ainsi, ils n’ont pas manqué l’occasion de se prononcer sur la situation actuelle du pays. Malick Noel Seck, leader du Front national de salut public (Fnsp) « Mom Sa Rew », d’ajouter : « L’émergence mentale, avant toute émergence économique », martèle-t-il à propos du Pse, projet phare du président de la République. Pour l’ancien socialiste, il n’y pas de rupture entre le régime de Macky Sall et celui du précédent dirigé par Abdoulaye Wade. « Le pouvoir en place révèle, à la suite de la première alternance, ses insuffisances et limites par l’absence de ruptures décisives et le renforcement de la domination sur notre pays notamment, à travers les accords de partenariat économique qui vont fragiliser davantage notre économie et notre État », a-t-il châtié le régime des « apéristes ». Interpellé sur la 15ème réforme institutionnelle, le leader du mouvement « Mom Sa Rew » précise :

« Elles ne sont non seulement pas insuffisantes, mais consolidantes d’un État néocolonial au service de la domination impérialiste et de la marginalisation des forces politiques pour l’autonomie populaire opposées au Fonds monétaire international, la Banque mondiale et…l’Omc », déclare-t-il, avant d’avancer que le président de la République est en train de « tourner le dos aux conclusions des Assises nationales dont il a été membre ».

À cet effet, Madièye Mbodj, leader du Mouvement pour l’autonomie populaire (Yonu Askan Wi) et ses nouveaux alliés sont contre la politique du Fmi, de la Banque mondiale, de l’Omc. Car, Mbodj considère cette politique comme de la recolonisation. « Si le Président Macky Sall refuse de prendre en compte substantiellement les conclusions des Assises nationales et des travaux de la Cnri, il prend la grave responsabilité de risquer de plonger notre pays dans des incertitudes et des batailles populaires et citoyennes majeures qui vont jalonner la période 2016-2017-2019 ».

Les partis de gauche, qui ont entamé leur processus d’unification en 2013, avec la fusion entre « Yoonu Askan Wi », « Ferñent » et des dirigeants du PAI historique, ont décidé d’approfondir et de renforcer le processus d’unification des forces et cela pour sauver le Sénégal.

Khady Thiam Coly

Source : http://www.rewmi.com

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS

La mort est mon métier[tiré de Survie France le 1er octobre 2016]

Un habillage pour l'impunité[tiré de Survie France le 1er octobre 2016]

Un verdict lourd de sens[tiré de Survie France le 1er octobre 2016]

« Déclassifier en catimini »[tiré de Survie France le 1er octobre 2016]

Administrer la mort[tiré de Survie France le 1er octobre 2016]

Violence et pillage[tiré de Survie France le 27 septembre 2016]

Statu quo en Kanaky[tiré de Survie France le 27 septembre 2016]

Accord bananier[tiré de Survie France le 16 septembre 2016]

0 | 8 | 16 | 24 | 32 | 40 | 48 | 56 | 64 | ...

Thèmes