lundi, 17 décembre 2018
 

Mascarades électorales au Togo : conférence le 20 Avril 2013 à Paris

Dans le cadre de ses activités d’information et de sensibilisation, Synergie Togo, organisation de la société civile créée en 2008 autour des valeurs de solidarité, de paix, de démocratie et des droits de l’Homme, a le plaisir de vous convier à la conférence qui aura lieu à Paris sur le thème :

Mascarades électorales en Afrique : Cas du Togo

le Samedi 20 Avril 2013 de 14 heures à 18 heures

ESPACE GRENELLE 84 rue de Grenelle -75007 PARIS Métro : ligne 12 - Station rue de Bac Bus : lignes 63-68-69-83-84-94

Avec la présence de plusieurs responsables politiques et des responsables du Collectif « Sauvons le Togo »

Venez nombreux pour échanger, dialoguer et formuler des propositions concrètes sur la situation sociopolitique réelle qui prévaut au Togo ainsi que sur les vrais enjeux de développement du pays. A l’issue des débats, la conférence adoptera une résolution qui sera adressée aux acteurs politiques et de la société civile ainsi qu’aux partenaires internationaux.


Conférences de Synergie-Togo Mascarades électorales en Afrique : cas du Togo Paris, samedi 20 avril 2013

NOTE D’ORIENTATION

Rappel

Synergie-Togo poursuit inlassablement son travail d’information et de sensibilisation sur la cause du peuple togolais, notamment à travers des actions de communication ainsi que des conférences publiques destinées à éclairer la diaspora togolaise et les amis du Togo sur la situation réelle qui prévaut au pays depuis un demi-siècle, sous un système dynastique et autocratique dont le seul objectif est de se maintenir au pouvoir, envers et contre tout.

Organisation de la société civile créée en 2008 autour des valeurs de solidarité, de paix, de démocratie et des droits de l’Homme, Synergie-Togo a toujours voulu offrir aux acteurs de la vie politique togolaise une tribune d’échanges et de dialogue sur les vrais enjeux de développement auxquels tout responsable politique devrait consacrer son énergie.

La conférence du 20 avril 2013 s’inscrit donc dans ce cadre et aussi dans celui du suivi de la trilogie des conférences organisées par Synergie-Togo en 2009 sur les thèmes : Mieux voter, Bien compter, Vrai restituer ». L’objectif de ces conférences était de contribuer à rompre avec le rituel des scrutins frauduleux et de créer ainsi les conditions d’élections véritablement libres, démocratiques et transparentes.

En effet, face aux processus de démocratisation engagés en Afrique depuis 1990, les élections frauduleuses ont été, pour une large part, à l’origine de crises récurrentes que beaucoup de pays africains ont traversé et qui ont ajouté à la désespérance des populations déjà épuisées par tant d’années de désastres socio-économiques.

La mascarade électorale au Togo

En matière électorale, de père en fils, la dynastie des Gnassingbé a montré le visage à la fois le plus calamiteux et le plus effroyable sur le continent. Outre les témoignages précieux des populations togolaises qui ont vécu dans leur chair les tragédies consécutives aux processus électoraux, les recommandations à la fois nombreuses et récurrentes des missions d’observation mandatées par l’Union européenne à l’occasion des élections de 2007 et de 2010, apportent des éclairages suffisants sur le refus obstiné du pouvoir d’organiser des élections véritablement libres et transparentes.

Envisagées en 2013, les prochaines élections législatives et locales, si elles se tiennent dans ces conditions de confusion, n’échapperont pas à ce scénario connu, qui bafoue les règles élémentaires de la démocratie. En effet, des élections crédibles présupposent en amont des réformes constitutionnelles et institutionnelles, un recensement fiable de la population, un découpage électoral juste, un processus préparatoire consensuel. C’est ce que ne cessent de demander comme préalable les forces démocratiques togolaises et la communauté internationale.

En réponse, unilatéralement et comme d’habitude, le pouvoir joue de sa mauvaise foi et engage le processus préparatoire sans concertation véritable et dans un climat de crise sociopolitique consécutif aux incendies en janvier dernier des marchés de Kara et de Lomé, véritables poumons économiques du pays.

De surcroît, à la veille des élections le pouvoir procède à une vague d’arrestations arbitraires dans les rangs de l’opposition démocratique togolaise accusée, sans aucune preuve sérieuse, d’être à l’origine des incendies. Des arrestations qui alourdissent encore davantage le dossier des droits de l’Homme dont le pouvoir ne peut guère s’enorgueillir, plus particulièrement en ce moment où la communauté humaine rend un hommage unanime à Stephan Hessel, fervent combattant de la liberté et de la dignité humaine.

Ce genre de scénario où tout est mis en œuvre pour des élections frauduleuses, scénario que les Togolais connaissent bien, ne peut que conduire à un nouveau cycle, « violences–élections-violences », cycle également connu des Togolais. Une mascarade électorale en un mot !

Déroulement de la conférence du 20 avril 2013

A la conférence du samedi 20 avril 2013, aux côtés des responsables de Synergie-Togo, participeront de hautes personnalités politiques et de la société civile, qui donneront leur vision de la situation sociopolitique actuelle corrélativement aux préparatifs des élections législatives et locales.

La diaspora togolaise et les amis du Togo pourront échanger dans un débat libre et formuler des propositions concrètes de solutions pour qu’enfin adviennent au Togo des élections véritablement libres et transparentes attendues depuis des décennies.

La conférence adoptera in fine une résolution qui sera adressée aux acteurs politiques et de la société civile ainsi qu’aux partenaires internationaux.

Synergie-Togo vous attend nombreux à cette conférence pour que la diaspora puisse faire entendre sa voix qui rejoint celle de la grande majorité des Togolais qui veulent la démocratie et l’Etat de droit indissociables du développement économique et social.

Paris, le 6 Avril 2013

Camille Lawson-Body Président de Synergie Togo

SYNERGIE-TOGO - 2 Rue de Lancry 75010 Paris Tél : 06 14 88 31 21 Association déclarée à la préfecture de Paris sous le n° 08/4443 contact@synergietogo.com - www.synergietogo.org Membre du Collectif « Sauvons le Togo » (CST)

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes