vendredi, 24 novembre 2017
 

Togo : Le CST dénonce la publication de faux résultats par la CENI

DECLARATION LIMINAIRE

CONFERENCE DE PRESSE

Le Collectif ‘’SAUVONS LE TOGO’’ constate avec indignation et réprobation, que la TVT a rendu publics, des résultats déguisés en ‘’tendances’’, du scrutin du 25 juillet 2013. Les chiffres publiés, sont fournis par la CENI elle-même, qui ne disposait pas des procès-verbaux attestant leur authenticité. Le CST rejette catégoriquement ces chiffres qui n’ont fait l’objet d’aucune validation en séance plénière, bureau de vote par bureau de vote, comme le prévoit la loi.

Le CST condamne cette manœuvre scandaleuse qui n’a d’autre objectif que de préparer l’opinion nationale et internationale à accepter les faux résultats d’un nouveau coup de force électoral.

Le CST rappelle que les publications, faites par la TVT dans la nuit du 25 au 26 juillet 2013, ne sont nullement conformes aux procédures prévues par les articles 97, 98, 99 et suivants du code électoral, procédures qui reposent exclusivement sur la prise en compte des procès-verbaux de chaque bureau de vote dans chaque circonscription électorale.

Le CST rappelle également qu’en raison du manque total de fiabilité des procédures électroniques de la CENI, traficotées à souhait, seule une compilation transparente en public des résultats issus des procès-verbaux, bureau de vote par bureau de vote, seront considérés comme acceptables par ses candidats.

La centrale de compilation de résultats, mise en place par le CST, rendra disponible dans les prochaines heures, les résultats du scrutin, tels qu’issus des procès-verbaux, bureau de vote par bureau de vote. D’ores et déjà la compilation des résultats du Grand Lomé donnent au moins 319.488 voix au CST contre les 275.644 annoncées par la CENI, soit une différence de plus de 35.000

Au demeurant, le CST se réserve le droit d’user des prérogatives conférées par l’article 107 du code électoral, pour consulter et vérifier les résultats ainsi que l’authenticité des procès-verbaux, eu égard à la création en grand nombre, de bureaux de vote fictifs et en doublon par la CENI et le pouvoir RPT/UNIR/UFC.

Le CST fustige une fois encore la propension à la tricherie et à la fraude électorale du régime RPT/UNIR qui, dans le but de conserver indûment et indéfiniment le pouvoir, n’hésite pas à mettre en œuvre les moyens les plus sordides.

Ainsi divers convoyages d’urnes bourrées et de mensurations différentes des urnes utilisées dans le processus, ont été interceptés au cours de cette nuit.

L’un des convoyages était assuré par deux candidats UNIR de la liste du Grand Lomé, le Sieur Ignace DJADJA AVOGNON et le Sieur Mathieu BADAGBON. Leurs véhicules qui transportaient onze urnes bourrées, ont été interceptés à l’entrée de la CELI du Golfe à Agoè.

Un autre convoyage chargé à bord d’un véhicule immatriculé TG-3864 AO, sortant de l’enceinte de la gendarmerie nationale, transportait une quinzaine d’urnes bourrées qui ont été entreposées au centre communautaire de Bè. Dans la circonscription électorale de Tône, le Sieur DOUTI Lardja, Secrétaire Général du Ministère de l’Administration territoriale et tête de liste UNIR, a entreposé des urnes destinées au bourrage, dans le canton de Niprouma, plus précisément dans le village de Nagré 2, où il a été intercepté.

Ces cas isolés font partie de l’arsenal de fraudes massives déployé dans les 30 circonscriptions électorales.

Le CST met en garde le pouvoir RPT/UNIR/UFC et la CENI contre toute tentative de détournement de la vérité des urnes.

En conséquence, le CST appelle ses militants et sympathisants ainsi que toutes les populations togolaises à une vigilance de tous les instants et à une mobilisation générale pour faire échec à cet énième coup de force électoral du régime RPT/UNIR.

Fait à Lomé, le 26 juillet 2013

Pour le Collectif ‘’SAUVONS LE TOGO’’

Le Coordonnateur

Signé

Zeus Ata Messan AJAVON

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes