vendredi, 22 septembre 2017
 

1er Mai 2015 en Algérie : Pour une convergence anti libérale et anti impérialiste

Appel du Secrétariat National du PST à l’occasion de la fête internationale des travailleurs le 1er Mai 2015 :

Les travailleurs et les travailleuses algériens célèbrent le 1er Mai 2015, journée internationale de mobilisation et de lutte de la classe ouvrière, dans un contexte de persistance de la crise du système capitaliste et d’accentuation des pressions libérales pour imposer plus d’austérité, plus de précarité et de démantèlement de nos acquis démocratiques et sociaux.

A la faveur de la chute des prix du pétrole, une offensive sans précédent du patronat privé et du gouvernement est orchestrée pour mettre en œuvre la privatisation du secteur public, y compris dans les secteurs stratégiques et de souveraineté, ( les hydrocarbures, transport aérien…), selon une feuille de route dictée par le FMI, la Banque mondiale et l’OMC. Elle vise fondamentalement la soumission de notre économie et nos richesses nationales aux intérêts privés d’une nouvelle classe de prédateurs alliée des multinationales et des puissances impérialistes.

Toutes les nouvelles lois et les dispositions qui sont entrain d’être prises (Code du travail, code de la santé, loi régissant la sécurité sociale, code de l’investissement … ) visent la diminution du pouvoir d’achat et la suppression des subventions aux produits de première nécessité, la généralisation des CDD et la précarité sociale, la suppression de la médecine gratuite, le démantèlement du secteurs public et l’accaparement des terres agricoles et du foncier public. L’adhésion à l’OMC achèvera ce qui reste de notre tissu industriel, aggravera le chômage et la précarité et profitera, à l’instar de l’accord d’association avec l’UE, aux multinationales et à l’économie des puissances étrangères.

La crise de succession engendrée par la maladie de Bouteflika suscite des luttes d’intérêts entre les factions au pouvoir et une course effrénée à l’accaparement des biens publics amplifiant la corruption et les détournements. Dans ce contexte, les « oppositions » exprimées par les partisans de la « transition démocratique » ou par les promoteurs du « consensus national » s’inscrivent dans la perspective du partage du pouvoir dans le cadre du même projet libéral. Cependant, les luttes des travailleurs et les mobilisations des mouvements sociaux, en dépit de leur faiblesse et leur manque de coordination, atténuent relativement le rythme de cette offensive libérale.

Pour le PST, le désastre social du projet libéral menace sérieusement l’indépendance de notre pays parce qu’il affaibli nos capacités de résistance sur le plan économique et politique. Pour le PST, les choix économiques et sociaux doivent être décidés démocratiquement et souverainement par le peuple algérien. Ni le pouvoir en déficit de légitimité, ni les organisations patronales, et encore moins les institutions financières du capitalisme mondial ne sont habilités à nous imposer le suicide libéral.

Les travailleurs et les travailleuses, les chômeurs et les jeunes, les femmes et les masses populaires démontrent à travers leurs luttes la nécessité de stopper le projet politique libéral et d’imposer une autre politique. Les grèves des cheminots et des enseignants, les grèves des travailleurs de la zone industrielle de Rouiba et de la santé, les mobilisations des chômeurs et des citoyens pour le logement et des conditions de vie meilleures montrent la voie de la résistance.

Mais, ces luttes doivent s’unir dans le mouvement syndical et se renforcer sur le plan politique dans une convergence anti libérale et anti impérialiste pour imposer les libertés démocratiques et une économie au service des besoins sociaux de notre peuple. Pour imposer une politique qui offre l’emploi à tous et amorce notre développement par l’industrialisation de notre pays et la modernisation de notre agriculture. Une politique qui consacre notre souveraineté et notre indépendance nationale.

– Pour la défense de nos libertés démocratiques, nos droits de manifestation, d’organisation et de grève ! – Pour la défense de notre pouvoir d’achat exigeons l’indexation des salaires sur le coût de la vie ! Pour un SNMG à 45 000 DA ! – Pour l’unité du mouvement syndicale et son indépendance ! Pour un syndicat démocratique, combatif et indépendant ! – Pour la solidarité internationale des travailleurs ! Pour la solidarité avec les peuples en lutte pour leur émancipation !

Vive la lutte des travailleurs ! Vive le 1er Mai !

Le secrétariat National

Alger, le 29 avril 2015

PST حــــــزب العمـــــــال الاشـــــــــتراكي

secretariatpst@gmail.com بريد الكتروني : http://www.pst-dz.comالأنترنيت : العنوان : 27 ، شارع زيغود يوسف ، الجزائر .الهاتف : 021.73.61.41 الفاكس : 021.71.47.72 موقع

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS

"Areva au Niger : un environnement sacrifié"[tiré de Survie France le 19 septembre 2017]

Liberté coloniale[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Mo Ibrahim tacle la France[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Ouattara dans de bonnes mains[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Milices européennes[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Sessions de rattrapage[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Soutien français à la déforestation[tiré de Survie France le 16 septembre 2017]

Non merci[tiré de Survie France le 16 septembre 2017]

0 | 8 | 16 | 24 | 32 | 40 | 48 | 56 | 64 | ...

Thèmes