mardi, 20 août 2019
 

Algérie : La France doit reconnaître ses crimes

lettre ouverte

Monsieur le Président,

Le 5 juillet 2012 l’Algérie va fêter le 50ème anniversaire de son indépendance

A cette occasion la France se devrait de reconnaitre sa responsabilité et condamner les crimes d’État et crimes contre l’Humanité commis en son nom pendant sa domination coloniale et tout particulièrement pendant la guerre d’Algérie

Lors de votre discours du 15 mai 2012, en hommage à Jules Ferry, la condamnation de cet homme pour sa responsabilité ("En saluant aujourd’hui la mémoire de Jules FERRY, je n’ignore rien de certains de ses égarements politiques. Sa défense de la colonisation fut une faute morale et politique. Elle doit, à ce titre, être condamnée.") est, certes positive, mais reste insuffisante. La politique coloniale de la France n’a pas été seulement la "faute" de quelques hommes, mais bien celle d’un état, et pour cela, elle doit donc être condamnée par les plus hautes autorités de notre pays. En effet le colonialisme et le racisme se sont toujours confondus, sous prétexte d’apporter "La Civilisation".

On a constaté : la mise en cause de la culture, la mise en place d’une société à deux vitesses où les autochtones (les indigènes) furent considérés comme des sous citoyens, humilités, maltraités… des répressions massives face à la moindre velléité de révolte le pillage des richesses locales au profit des colonisateurs et des oligarchies financières qui contrôlèrent la vie économique et politique des colonies. Pour ces raisons le colonialisme ne peut être considéré que comme un crime contre l’Humanité.

La France s’honorerait donc, à l’occasion de cette fête devant commémorer le 50ème anniversaire de son Indépendance, si ses plus hautes autorités faisaient enfin ce geste tant attendu en Algérie : la reconnaissance et la condamnation de la responsabilité de notre pays lors de sa politique coloniale :

les crimes d’État commis par la Police sous les ordres du Préfet de Police de Paris Maurice Papon, le Ministre de l’Intérieur Roger Frey, le Premier Ministre Michel Debré, sous la responsabilité du Président de la République le Général De Gaulle que sont :

- le massacre du 17 octobre 1961 à Paris où des centaines d’Algériens ont été tués, noyés parce qu’ils s’opposaient à un couvre-feu raciste et réclamaient la "Paix en Algérie"
- le massacre du 8 février 1962 au Métro Charonne à Paris de 9 militants qui manifestaient contre les attentats de l’OAS et pour la Paix en Algérie

- les crimes contre l’humanité que sont :

- Les enfumades (enfermement d’indigènes dans des grottes dans lesquelles un feu était allumé provoquant leur asphyxie)
- Les viols, les tortures
- Les exécutions sommaires : les corvées de bois (scénario d’une fausse tentative d’évasion lors d’une pseudo "corvée de ramassage de bois"), les "crevettes Bigeard" (cette initiative consistant à larguer d’un avion ou hélicoptère un condamné “sans jugement” dans la mer, les pieds scellés dans un bloc de béton - cette technique exportée par les Aussaresses et consorts pour éliminer les 30.000 argentins disparus, pleurés par les Folles de la Place de Mai)…
- les villages rasés au napalm
- les camps d’internement pudiquement appelés "centres de regroupement"
- l’abandon et le massacre des familles de harkis et leur enferment dans les camps en France
- …

Pour apaiser enfin les douleurs de toutes les victimes, de celles de leurs familles,… il est indispensable de définir les responsabilités, les culpabilités.

La Mer Méditerranée sépare de nombreuses familles françaises, algériennes, franco-algériennes. L’histoire commune de nos deux pays a tissé de nombreux liens de sang. Les visas d’échanges ne devraient être que de simples formalités, accordés simplement. Il est temps que ce passé soit pris en compte et qu’une coopération se développe sur les plans : culturels, économiques (pas sur une base colonialiste, mais réciproquement avantageuse), scientifique… Les archives devraient être ouvertes largement pour élaborer une histoire établie sur une réalité historique avérée, pas sur des rancoeurs ou des falsifications…

Un réel traité d’amitié entre nos deux peuples devrait être élaboré rapidement.

Pour le 5 juillet prochain, de tels gestes seraient le meilleur cadeau d’anniversaire pour nos deux pays : réparer les graves erreurs du passé, rendre à la France son crédit de "Pays des Droits de l’Homme", redorer les vraies valeurs républicaines de notre pays, jeter des ponts de fraternité pour relier les deux rives de la Mer Méditerranée.

Témoin de la Guerre d’Algérie, militant anticolonialiste, antiraciste je participe à l’animation de collectifs oeuvrant depuis de nombreuses années pour la mémoire, pour l’amitié entre les peuples, et tout particulièrement envers l’Algérie. Même si c’est à titre personnel que j’effectue cette démarche, sachez Monsieur le Président, qu’elle est largement partagée. D’ailleurs une pétition publiée sur mon site, reprenant cette base, avait recueillie plusieurs dizaines de signatures.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, mes plus respectueuses salutations.

Henri POUILLOT

1 commentaire
  • Algérie : La France doit reconnaître ses crimes comme ceux du FLN 10 juillet 2012 02:56, par PIERELOUISANDRE

    LA COLONISATION DE L’ALGERIE A CES DEBUTS FUT UNE CONQUETE DU CHRISTIANISME.CONTRE L’ISLAM ‘NON RENTABLE ECONOMIQUEMENT)
    LA GUERRE D’INDEPENDANCE EN A LGERIE FUT UN CONFLIT ETHNIQUE SUR FOND DE RELIGION.
    MAIS QUI SOMMES NOUS ?
    LES FRANCAIS SONT DES EUROPOIDES A 83% LES ALGERIENS SONT DES BERBERO-INDO-CAUCASIEN. A 63 %.
    LES CAUCASIENS SONT LE SECOND GROUPE ETHNIQUE MAJORITAIRE DE L’ALGERIE ?

    La France est l’ancienne Gaule colonisée par Rome puis donnée à des Francs par l’Eglise Catholique et Romaine pour la dirigée donnant des sytèmes de gouvernance ( Mérovingiens,Carolingiens, Les halogroupes ADN Y de territoire
    La France est constituée de mélange disent certains pour justifier toute forme d’émigration.
    Elle est en effet mélangée de population diverses mais peu nombreuses
    70% de R1b ( populations venues des Mont du Zagros où elle vivaient en -23000 et du Moyen Orient où elle vivaient en -15000) Il est la base de l’Italie, de l’Espagne, du Portugal, du pays basque et de l’Angleterre
    13% de R1a ‘population venues depuis l’Europe de l’Est , c’est un rameau nordique de l’haplogroupe R. Cet haplogroupe a été apporté par les invasions barbares ?
    5% de I (lire i) sont les anciens Cromagnons venus des 13% de E (E1b1b1)qui est un haplogroupe né en Afrique,(Au Sud de l’Ethiopie) il y 60 000 ans ; Il va donner ce qu’on a appelé longtemps les Berbères (Amazigh). Cet haplogroupe est essentiellement issu d’Afrique du Nord en France mais quelque uns remontent aux néolithiqueIl est celui de la migration des Agriculteurs venus de Syrie (Mureybétien, Sesklien anatolien, Sesklien de Grèce, Starcevéciens et Rubanés.

    L’Haplogroupe J est celui des Arabes avec ses variantes J1, J2. Il colonisera la Mésopotamie , la Péninsule arabique, le Maghreb, la Grèce avant le néolitique, l’Italie du Sud. Ils correspondraient aux Pélasges. Le poète de la renaissance Pétrarque est J 2 et ses ancêtres devaient être des Pélasges d’Italie.
    Même si l’Haplogroupe J s’est répandu sur le futur territoire français il a disparu.
    IL N’Y A PAS D’ARABE EN France MAIS DES AFRO-ETHIOPIENS ‘AFRASIENS EX AFRO ASIATIQUES). OU AMAZIGHS.
    Comme me disait le président Boumedienne : « Ce sont les pires gardez_les. »

    En Algérie les haplogroupes ADN Y (celui des hommes) est beaucoup plus complexe attestant des couches migratoires.
    Le E1b1b1 est le plus important avec 26 % Ce sont les Berbèeres venus d’Ethiopie
    Le G est à 21% est issu du Caucase et correespondrait à une migration par bateau au neolithique. Il serait lié au Cardial.Ce serait les Atlantes qui ont donné l’Atlas ? Staline était G.
    Le F est un macro haplogroupe ancien avec16%Il vient des Indes où il est apparu en -50000 Il donne naissance au G,H,I,J,K.
    Le J est de 8 % il est issu du J qui donne naissance aux Arabes vers -45 000. Ce sont les arabes de la conquête de l’Algérie
    Le J2 est de 6% il est issu de la Grèce et de la Crète où il apparaît au début du néolithique.Il correspond aux Pélasges qui s’implantèrent à partir de la Tunisie .Ils ont des racines en DJUDJU ‘On songe au Djurdjura).
    Le R1a est à 7 % il correspond à une diffusion en Ukraine et en Russie et devrait correspondre au fond Vandale.
    I 2a est une évolution du Cromagnon, c’est l’Ibéromaurusien chevux blond et yeux bleus..
    K est le second macro-haplogroupe qui donne naissance à toute l’Asie et l’Europe (L,M,N,O,P,Q,R,). Il est représenté à 5%.
    Le R1b est un haplogroupe d’Europoïde qui peut autant être préhistorique que récent.

    EN ALGERIE LES DEUX GROUPES HUMAINS DOMINANTS SONT LES AMAZIGH, , LES VIEUX INDIENS ET LES CAUCASIENS (GRANDS MECONNUS)
    L’ALGERIE EST EN FAIT BERBERO- INDO-CAUCASIENNE FORMANT UN ENSEMBLE DE DE 47 %. LES ARABES DE LA CONQUETE PORTEURS DE L’ISLAM NE SO ULATION DE 92%.

    Les Algéries d’Alger (autochtones de la Régence) en 1881 ne connaissaient que la plaine de la Mitidja nous dit Maupassant ils sont consternés de l’arrivée massive d’étranger se déverser sur leur pays
    L’Arabe c’est l’autre, le rural qu’il soit Berbère ou Arabe.ou Cauca sien Les journaux
    « C’est, au contraire, dans l’espérance de la plus part des Algériens, le signal de l’extermination de l’Arabe. « Plus d’arabophile » ce qui équivaut à ce cri :Vive les arabophages ! ». Le mot d’ordre est : « Extermination ». Qui parle ainsi ? Des Algériens d’Alger qui dirigent les affaires à la place du gouvernement<.
    Maupassant poursuit :« Ces Algériens qui parlent ainsi sont des musulmans. : « qu’il est impossible de passer une demi- journée avec un Algérien intelligent et aimant l’Algérie sans l’entendre s élever avec violence, et peut être avec raison,contre le flot d’aventuriers étrangers qui s’est jeté sur son pays ».
    L’ARABE C’EST LE RURAL QUI NE VIT PAS A ALGER ET C’’EST LE BERBERO-INDO-CAUCASIEN, ET ILS NE SONT QUE DE 8% QUI DOMINE IDEOLOGIQUEMENT SUR UNE POPULATION DE 92%

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes