jeudi, 23 novembre 2017
 

Le Maghreb s’enflamme

COMMUNIQUE COMMUN de l’A.T.M.F et de la F.T.C.R.

De Sidi Bouzid à Bab Elouad, les mêmes causes produisent les mêmes effets :

La mal-vie, un chômage chronique des jeunes...., la cherté de la vie et une corruption généralisée qui provoque un sentiment d’étouffement.

La rue reste le seul espace d’expression devant l’aveuglement des dirigeants.

Le gouvernement de Ben Ali et celui de Bouteflika répondent à des questions de fond par des artifices tels que le déboulonnage de certain sous-fifre (ministre de la communication, gouverneur...) des subventions destinées à calmer les gens et par la répression de ceux qui bougent.

L’ATMF et La FTCR :

- Dénoncent la répression des manifestations de la jeunesse algérienne.

- Expriment leur solidarité avec la lutte du peuple algérien et de sa jeunesse pour la dignité et un avenir meilleur.

- Appellent les forces démocratiques en France et dans le monde à soutenir cette lutte.

- Demandent que la solidarité exemplaire qui s’est manifestée pour la Tunisie de part le monde soit élargie à l’Algérie.

- Exigent la libération de tous les détenus

- Demandent la remise en cause des politiques suivies et la démocratisation des pays du Maghreb.

- Exigent le respect des libertés et des droits de l homme.

L’ATMF et La FTCR appellent à la solidarité avec les luttes des peuples du Maghreb, pour la dignité l’emploi, la liberté et la démocratie et contre la précarité et la corruption.

Vive la solidarité Magrébine

Pour une Maghreb solidaire des peuples


Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF)

Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR)

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes