mardi, 18 décembre 2018
 

GUERRE AUX MIGRANTS EN LIBYE TORTURES, PRISON, EXPULSIONS ET LOI RÉPRESSIVE

Rassemblement LE 25 MAI 2010 à 18H

Le 30 septembre 2009 la Libye expulse 153 maliens, le 9 décembre 2009 elle en expulse 149, le 3 mai 2010, ce sont à nouveau 149 maliens qui effectuent un retour forcé au Mali. Au delà des expulsions, c’est toute une machination répressive qui est mise en place par la Libye. Les témoignages des victimes évoquent des « milliers de migrants de toutes nationalités.. prisonniers dans les geôles libyennes », ils déclarent avoir subi des tortures morales et physiques pendant leur incarcération. 600 femmes africaines seraient incarcérées. Dans son escalade anti-migrants, la Libye bénéficie du soutien de l’Europe, notamment par un financement de 20 millions €, spécialement alloué à la lutte contre l’immigration. Mais ça ne semble pas satisfaire le dirigeant libyen qui exige 5 milliards €. Par ailleurs, à l’instar d’autres pays maghrébins, la Libye vient de se doter d’une loi dite de « lutte contre l’immigration illégale ». Cette dernière criminalise les migrants et ceux qui leur viendraient en aide, des peines de prison et des amendes sont prévues. Les organisations signataires
- S’insurgent contre les traitements inhumains et dégradants infligés aux migrants.
- Dénoncent les mesures anti-immigrés prises par le pouvoir libyen et demandent l’abrogation de cette loi répressive.
- Regrettent que la normalisation des relations entre la Libye et l’Union Européenne se fasse au prix du sacrifice des droits des migrants.
- Condamnent la collaboration des gouvernements maghrébins avec l’Union Européenne dans sa politique répressive anti-migrants.
- Dénoncent la politique d’externalisation des frontières et du tout sécuritaire menées par l’Union Européenne Les organisations signataires appellent à un

RASSEMBLEMENT LE 25 MAI 2010 à 18H A l’ambassade de Libye Angle rue Noisiel /Rue Emile menier 75116 PARIS Ligne 2 Métro Porte Dauphine

Organisations signataires : Associations : Assemblée citoyenne des originaires de Turquie (ACORT), Association de Défense des Droits de l’Homme au Maroc (ASDHOM),Association des tunisiens en France (ATF), Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF), Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne (ATTAC), Conseil des Migrants Subsahariens en France, Centre d’études et d’initiatives de solidarité internationale (CEDETIM), LA CIMADE, Droits Devant !!, Fédération des Associations de Solidarité avec les Travailleurs Immigrés (FASTI), Fédération des tunisiens pour une citoyenneté des deux rives (FTCR), Groupe d’information et de soutien des immigrés (GISTI), Ligue des droits de l’homme (LDH), Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), Réseau No Vox...

Partis : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), les VERTS,

Association des Travailleurs Maghrébins de France 10 rue Affre. 75018. Paris Tel :01 42 55 91 82 / Fax : 01 42 52 60 61

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes