vendredi, 22 septembre 2017
 

Elections communales et régionales au Maroc : Où sont les femmes ?

Aucune femme n’a été élue à la tête des conseils régionaux. Les 12 nouveaux présidents des conseils régionaux sont tous des hommes. Les grandes décisions politiques sont une affaire d’hommes. Les femmes ont certes participé, elles avaient même des listes « sur mesure » pour elles. 14 femmes seulement ont obtenu leur siège à la chambre des conseillers contre 106 hommes !

Ce constat est triste et décevant pour un pays comme le Maroc qui essaye tant bien que mal de se frayer un chemin vers la démocratie. La constitution de 2011 nous a donné plein d’espoirs et de rêves avec son article sur l’égalité entre hommes et femmes …Mais sincèrement devront nous être étonnés par cette absence des femmes dans la présidence des régions ? La chose politique ne fait que refléter l’état d’âme d’une société ! Et comme tout le monde le sait notre société est structurellement minée par un machisme culturel des plus primaires, aggravé par un retour en force d’un conservatisme religieux assez inquiétant.

L’absence de femmes au sein des conseils régionaux n’est finalement qu’un symptôme de plus de ce retour en arrière de la démocratisation du pays. Cela montre une fois de plus que Le Politique est aujourd’hui entre les mains d’un implacable patriarcat fortement renforcé par des mentalités forgées par la misogynie culturelle. La représentation politique des femmes reste le plus souvent et malheureusement le résultat soit d’un compromis idéologico - politique soit celui d’une cynique instrumentalisation de « l’alibi » femmes par certains décideurs politiques afin d’afficher leur prétendue adhésion aux valeurs de la démocratie et de la modernité !!

La question des femmes reste l’otage d’une triple discrimination ; celle du néolibéralisme sauvage, du patriarcat culturel et de l’autoritarisme politique et religieux.

La constitution, les réformes, les lois qui stipulent l’égalité et la parité sont certes importantes mais elles resteront toujours vaines sans une vraie révolution des mentalités et un réveil des consciences des hommes et des femmes...Beaucoup de chemin reste à faire…

Octobre 2015

Asma Lamrabet

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS

"Areva au Niger : un environnement sacrifié"[tiré de Survie France le 19 septembre 2017]

Liberté coloniale[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Mo Ibrahim tacle la France[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Ouattara dans de bonnes mains[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Milices européennes[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Sessions de rattrapage[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Soutien français à la déforestation[tiré de Survie France le 16 septembre 2017]

Non merci[tiré de Survie France le 16 septembre 2017]

0 | 8 | 16 | 24 | 32 | 40 | 48 | 56 | 64 | ...

Thèmes