jeudi, 15 novembre 2018
 

Maroc : APPEL A LA SOLIDARITÉ

Chers camarades

Comme vous le savez ,et à l’instar de plusieurs pays du monde arabe, un mouvement pour le changement au Maroc portant le nom du mouvement du 20 février initié par des jeunes issues des classes populaires a été lance .toutes les forces démocratiques et vives dans notre pays ont intégré ce mouvement qui lutte par des moyens pacifiques , en particulier des sit-in et marches populaires, pour l’édification d’un régime démocratique véritable,pour la liberté et la vie digne et pour mettre fin au despotisme et au pouvoir absolu du roi et contre la répression,la corruption et l’économie de rente, pour l’atténuation des disparités sociales, la libération des médias de l’emprise de l’état et le jugement des responsables de crimes politiques(enlèvements,tortures,exil,assassinats)et économiques(détournement et dilapidation des deniers et bien publics).

Ce mouvement lutte pour une constitution démocratique quant à son élaboration, son contenu et son mode d’adoption.

L’état a adopté au début une tactique étudiée vis-à-vis du mouvement ,combinant à la fois la diabolisation du mouvement et surtout des forces radicales qui y sont présentes -dont notre organisme la voie démocratique-et ce en exploitant sa domination sur les médias ,et des tentatives pour miner le mouvement de l’intérieur par des manœuvres consistant à satisfaire ,de manière partielle et limitée, certaines revendications sociales et octroyer une constitution que tous les indices montrent qu’elle ne sera qu’une constitution relooké perpétrant l’essence despotique et moyenâgeux du pouvoir.

Avec l’élargissement du mouvement vers les couches et les quartier populaires et sa résistance face aux complots, l’état a vite perdu patience et révélé son essence répressive en recourant à la terreur et à la répression violente et sauvage de toutes manifestations ,à commencer par celle du 15 mai visant a dénoncer un centre de détention secret situé à temara(prés de Rabat )puis celles des 22 et 29 mai dernier ce qui a entraîné la mort d’un nouveau martyr et des centaines de blessés et de détenus dont certains sont poursuivis par la justice.

Chers camarades,

En vertu du principe de solidarité internationaliste entre les forces socialistes ,progressistes et démocratiques dans le monde ,nous vous appelons à soutenir le mouvement pour le changement au Maroc et ce en condamnant la répression barbare qu’il subit par le biais de communiques et télégrammes de protestations envoyés aux responsables de l’état Marocain et aux ambassades du Maroc dans vos pays ,des sit-in, ainsi que devant les instances et forums régionaux et internationaux et tout autre moyen que vous jugerez utile.

Recevez, chers camarades, nos sincères salutations militantes

LA VOIE DÉMOCRATIQUE

LE SECRÉTAIRE NATIONAL ABDALLAH EL HARIF

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes