dimanche, 20 août 2017
 

Répression au Maroc

Au nom du Comité Exécutif du Forum du Réseau de la Gauche Africaine (ALNEF) et de tous les partis politiques et organisations qu’il regroupe je condamne avec la dernière énergie la répression sauvage que les forces de l’ordre de l’Etat du Maroc ont fait subir à de nombreux(euses)manifestant(es) lors du sit-in pacifique du samedi 18/04/2014 pour protester contre l’agression du peuple yéménite par la coalition réactionnaire dirigée par l’Arabie saoudite et à laquelle le Maroc participe

ALNEF considère que c’est un déni de droit que les militants et militantes du Réseau Démocratique Marocain de Solidarité avec les Peuples ont pour exprimer dans des formes légales et civilisées leur désapprobation par rapport à des agressions aussi barbares qu’injustifiées que celles qu’une coalition au service de l’impérialisme porte sur le peuple yéménite innocent qui est aujourd’hui réduit à l’errance dans la souffrance. Surtout quand leur pays, le Maroc, y est engagé.

ALNEF dénonce avec force le traitement cruel, inhumain et dégradant pratiqué par l’Etat sur les marocain(e)s habitué(e)s des commissariats de police pour militantisme et autres manifestations de solidarité à l’endroit des peuples martyrs.

ALNEF exprime sa sympathie et son soutien au Réseau Démocratique Marocain de Solidarité avec les peuples et l’exhorte à poursuivre le combat pour cette cause juste.

Fait à Thiès, Sénégal le 21/04/2015

LE Coordonnateur du Forum du Réseau de la Gauche Africaine

Amath CAMARA

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes