samedi, 23 septembre 2017
 

Mauritanie : Des minutions françaises utilisées pour réprimer les manifestants à Nouakchott

Des douilles et des résidus de grenades à gaz lacrymogènes et à déflagrations estampillés (France) ont été ramassés sur le terrain des manifestations...La France commettrait-elle la même erreur qu’en Tunisie ?

Selon l’Observatoire Mauritanien des Droits de l’Homme (El Marçad), des minutions françaises équipent les forces anti-émeute mauritaniennes et servent à mater les manifestations pacifiques qui se multiplient ces derniers temps à Nouakchott et qui réclament le départ de Ould Abdel Aziz.

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, El Marçad, énumère les nombreuses arrestations effectuées par les forces de l’ordre dans les rangs de l’Opposition ces derniers jours. L’Observatoire met en garde les responsables des exactions et violations des Droits de l’Homme commises lors de la répression dont ont été victimes les manifestants ces derniers jours. Le communiqué précise que l’Observatoire a commencé à réunir des preuves contre tous les responsables de ce genre d’abominations et qu’il ne se privera pas de les présenter devant les tribunaux nationaux et internationaux.

El Marçade a aussi révélé que dans les dossiers qu’il est en train de constituer, il détient les preuves que des minutions françaises sont utilisées pour réprimer les manifestants.

On rappelle que le Général Aziz est considéré comme étant l’homme de la France dans la sous-région. C’est lui qui est chargé de faire le coup de point contre Aqmi, si besoin, à l’intérieur des terres maliennes à la place de l’armée française.

On rappelle aussi que la France s’était illustrée, lors de la révolution tunisienne et le soulèvement des populations de ce pays contre le dictateur Ben Ali, par un rôle peu glorieux en fournissant au Ministère de l’Intérieur tunisien armes et minutions pour mater les manifestants. Mais les autorités françaises doivent certainement penser que personne ne prêterait attention à leur petit commerce avec un pays comme la Mauritanie. La même erreur qu’en Tunisie !

Source : http://www.fr.for-mauritania.org

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS

"Areva au Niger : un environnement sacrifié"[tiré de Survie France le 19 septembre 2017]

Liberté coloniale[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Mo Ibrahim tacle la France[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Ouattara dans de bonnes mains[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Milices européennes[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Sessions de rattrapage[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Soutien français à la déforestation[tiré de Survie France le 16 septembre 2017]

Non merci[tiré de Survie France le 16 septembre 2017]

0 | 8 | 16 | 24 | 32 | 40 | 48 | 56 | 64 | ...

Thèmes