samedi, 25 novembre 2017
 

Mauritanie : HALTE A LA REPRESSION DES TRAVAILLEURS (Porteurs)

Depuis quelques semaines, nous assistons à une crise entre l’Etat et les travailleurs journaliers. En fait les dockers de la ville de Nouakchott ont soumis une plate-forme revendicative au wali dans laquelle ils réclament une valorisation du coût de la manutention à la tonne à hauteur de 1300UM au lieu de 500 UM, appliqué depuis plusieurs années en dépit de la crise économique qui secoue le pays et la précarité des conditions de vie du mauritanien moyen.

En réclament leur droit le plus élémentaire par l’exercice du droit à la grève ; ces travailleurs ont été sauvagement réprimés par les forces de sécurités les 3 ,10 et 15 Mai et plusieurs d’entre eux sont blessés ou détenus.

Il s’agit là d’une situation d’une gravité extrême qui menace dangereusement la paix sociale et civile dans notre pays car les droits fondamentaux des dockers reconnus par notre constitution et par les engagements internationaux de la Mauritanie sont violés par les agissements de l’Etat à travers la répression des travailleurs dockers.

Face à cette grave situation, le FONADH ; toujours attaché au respect des droits de l’homme :

- dénonce la répression aveugle à l’encontre des travailleurs grévistes.

- Exhorte les autorités à prendre rapidement des mesures nécessaires pour que ce différent trouve une solution concertée entre les partenaires sociaux.

- Exige la libération immédiate des détenus.

Les signataires :

- SOS Esclaves

- Association des Femmes chefs de famille

- Association Mauritanienne des droits de l’homme (AMDH)

- Association Mauritanienne pour la Promotion de la Langue et de la Culture Soninké

- Association pour la renaissance du Pullar en RIM

- Comité de solidarité avec les victimes des violations des droits de l’homme en Mauritanie (CSVVDHM)

- Groupes d’Etudes et de Recherches sur la Démocratie et le Développement Economique et Social (GERRDES)

- Ligue Africaine des Droits de l’Homme (section Mauritanie)

- Ligue Mauritanienne des Droits de l’Homme (LMDH)

- Regroupement des Victimes des Evénement de 1989-1991 (REVE)

- Collectif des Veuves

Nouakchott, le 17 Mai 2010

Le Secrétariat exécutif

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes