samedi, 25 novembre 2017
 

Mauritanie : Lutte contre la Gazra, un règlement de compte avec les démunis

Le groupe parlementaire de l’Union des Forces de Progrès (UFP), parti d’opposition mauritanienne, a lancé un appel aux autorités publiques pour qu’elles mettent un terme à ce qu’il a qualifié de « déplacement anarchique » des habitants des quartiers précaires de Nouakchott, visant à faire disparaître le phénomène des « gazra » (squat) et des « kebba » (bidonvilles) de la capitale. L’UFP considère, dans un communiqué dont copie est parvenue à Biladi, que ce qui se passe aujourd’hui au niveau des quartiers précaires de Nouakchott « est un règlement de compte avec les populations les plus démunies et une manière de rendre encore plus problématiques leurs conditions de vie qui se transforment du jour au lendemain en un véritable enfer », selon le communiqué. Le parti qui est membre de la Coordination de l’Opposition Démocratique (COD) a indiqué que 15 des pauvres de la « Kebba d’El Mina » ont été transférés devant la justice, après trois jours passés en détention avec 20 autres dont les maisons ont été rasées complètement », selon les termes du communiqué. Le groupe parlementaire de l’UFP que préside le député Mohamed Moustapha Ould Bedredine, a exprimé sa solidarité avec les habitants des quartiers précaires, et demandé à ce que les citoyens arrêtés soient libérés et « indemnisés pour les préjudices matériels qu’ils ont subis. » Ils ont aussi demandé que dans l’impossibilité de laisser ces familles dans leurs lieux qu’elles occupent, l’Etat leur octroie des lots à usage d’habitation. L’UFP a également dénoncé « la politique d’accaparements des terrains privés et de deux poids, deux mesures », et a mettre un terme à ce qu’il considère comme « un supplice et à revenir au plan d’urbanisation convenu en 2000 entre les différents acteurs de ce programme, et dont un début d’exécution avait court dans les moughataas d’El Mina et d’Arafat. »

Source : http://www.rmibiladi.com

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes