mercredi, 22 novembre 2017
 

Pétition pour la libération de Biram Ould Dah président de l’IRA Mauritanie et du FLERE et de huit autres militants des Droits de l’Homme, membres de ces organisations.

Ayant été informé d’un cas d’esclavage de deux fillettes : Salma 9 ans et Neina 13 ans, à Arafat, un quartier de Nouakchott, Biram Ould Dah Ould Abeid et un groupe de militants de Droits de l’Homme, ont alerté les autorités et suivis la procédure légale pour la libération des victimes et l’interpellation du responsable de cet acte ignoble.

A leur grande surprise, après la libération de Salma et Neina, ils ont été attaqués et bastonnés par les forces policières de Arafat 1. Biram Ould Dah a été gravement blessé au niveau du crâne et de la jambe gauche.

Aujourd’hui, huit de nos camarades dont Biram sont toujours en détention et n’ont pas la possibilité de rencontrer ni un avocat ni leur famille.

Leur condition de détention est extrêmement difficile, parce que entassés dans un cachot aux odeurs nauséabondes, avec des prisonniers de droit commun et quasiment privés de tout.

Nous signataires de cette pétition :

- Dénonçons avec la plus grande fermeté les tentatives des autorités policières mauritaniennes de dénaturer les faits qui ont conduit à l’arrestation de Biram Ould Dah Ould Abeid et huit militants des Droits de l’Homme, le 12 décembre dernier.

- exigeons la libération immédiate et inconditionnelle de nos amis : Biram Ould Dah Abeid, Mouloud Ould Bouby, Balla Touré, Djibi Sow, Cheikh Ould Abidine, Dah Ould Boushab, Alioune Ould Mbareck Fall, Mohamed Brahim.

- exigeons des plus hautes autorités du pays que des mesures sévères urgentes soient prises à titre d’exemple à l’encontre des agents et officiers de police du commissariat d’Arafat 1.

- sommes résolument engagés à suivre cette affaire jusqu’à lui trouver un aboutissement conforme aux dispositions de la loi interdisant et criminalisant les pratiques esclavagistes en Mauritanie.

www.iramauritanie.org.

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes