dimanche, 20 octobre 2019
 

L’OMDH vole au secours du directeur général de la DST marocaine

Discréditée : l’Organisation Marocaine des Droits de l’Homme (OMDH) à la manoeuvre pour sauver "le soldat Hammouchi" Directeur Général de la DST. A l’issue de la visite d’une délégation de l’OMDH conduite par son président Mohamed Nechnach, à la prison de Salé où Naama Asfari se trouve depuis décembre 2010, l’organisation a sorti un communiqué laissant entendre que le militant sahraoui était somme toute, satisfait de sa situation et s’insurgeait de l’utilisation de son nom dans des campagnes et qu’il n’avait pas subi de mauvais traitements !!!

Vaine tentative de voiler les plaintes différentes déposées par l’ACT à l’encontre du directeur général de la DST pour les tortures infligées par ses services dans le sinistre centre de Temara discrètement déménagé il y a quelques temps dans un endroit moins connu.

Ce n’est pourtant pas ce que j’ai entendu au Tribunal militaire de Rabat il y a un an quand Naama était à la barre, premier interrogé des 22 militants présents, qui ont décrit dans le détail les tortures et viols pour ceux qui ont brisé le tabou sur le sujet. Les aveux estorqués sous la torture, signés pour certains, une empreinte pour d’autres (alors qu’ils savent tous lire et écrire). Quant à Naama il a été formel : il n’a jamais signé de PV, on l’a par contre contraint d’apposer son empreinte sur la page blanche d’un registre dont il ne savait pas l’objet.

Une visite sur le site de l’OMDH vaut le détour pour se faire une idée de l’efficacité de l’organisation sur la défense des droits de l’homme au Maroc : la page de la rubrique "rapport" est vierge. Celle de "l’actualité" ne mentionne qu’un article sur la crise économique qui explique que le gouvernement et le roi font tout pour stimuler l’économie du pays. Mais rien sur des atteintes aux droits de l’homme.

Est-ce sur les informations de cette organisation que leur Amie La France se base pour se faire une idée de l’amélioration des droits de l’homme au Maroc ???

Sans doute car une fois de plus les autorités françaises se précipitent au premier froncement des sourcils du monarque pour lui assurer de leur amitié indéfectible. En son temps Roland Dumas avait même fait le déplacement à Rabat quand Gilles Perrault avait eu l’outrecuidance de signer le livre "Notre Ami le Roi". Il y a une belle continuité succession qui ne fait pas honneur à notre pays où, en principe il y a séparation des pouvoirs et indépendance de la Justice.

Michèle Decaster

Secrétaire Générale de l’AFASPA

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes