dimanche, 24 septembre 2017
 

Les imputations du Maroc aux Sahraouis de terrorisme : est une tentative visant à dévier l’attention internationale de la question sahraouie

Le Secrétaire d’Etat à la Documentation et à la Sécurité, M. Ibrahim Ahmed Mahmoud a estimé dimanche les accusations infondées du Maroc aux Sahraouis de terroriste, "de tentative visant à dévier l’attention internationale vis-à-vis de la question du Sahara occidental".

"Le Maroc a propagé depuis le début de son invasion du Sahara occidental des propagandes mensongères sur la lutte du peuple sahraoui, sous la direction du Front Polisario, la qualifiant d’extension de communiste dans la région, de groupe de mercenaires cubains et vietnamiens et Khomeinistes et parfois des fondamentalistes et extrémistes, des terroristes et trafiquants de drogue et aujourd’hui une base pour le terrorisme", a dénoncé M. Ahmed Mahmoud dans déclaration à la SPS.

Le responsable sahraoui a souligné que cette propagande malveillante a, pour objectif d’entacher la lutte juste du peuple sahraoui pour un but légitime à savoir : la liberté et l’indépendance nationale. "Les sahraouis sont organisé politiquement et ne vivent pas un vide et ne nécessitent aucune forme d’aventure", a-t-il affirmé.

"Il n’y a aucun lien entre le peuple sahraoui et les trafiquants de drogue, ni avec les cellules terroristes quelque soit, ces propagandes malveillantes visent à satisfaire sa maîtresse la France et extorquer l’argent des Etats du Golfe", a estimé M. Ahmed Mahmoud.

S’agissant de la coordination sécuritaire avec les pays voisins, le secrétaire d’État à la documentation et à la sécurité a confirmé que la République sahraouie en tant que pays de la région est en coopération avec ses voisins et assume ses responsabilités dans le cadre de l’UA et la Commission des services de sécurité et de renseignements africains. "Nous sommes un partenaire +actif+ ce qui reflète la bonne situation sécuritaire dans les camps de réfugiés et dans les territoires libérés de la RASD", a-t-il souligné.

Pour rappel, plusieurs rapports internationaux, y compris le rapport du Département d’Etat américain, ont affirmé que le Front Polisario n’est pas une organisation terroriste, mais un mouvement de libération qui lutte pour faire valoir les valeurs de l’égalité et de la démocratie. (SPS)

Source : http://solidmar.blogspot.fr

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS

"Areva au Niger : un environnement sacrifié"[tiré de Survie France le 19 septembre 2017]

Liberté coloniale[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Mo Ibrahim tacle la France[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Ouattara dans de bonnes mains[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Milices européennes[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Sessions de rattrapage[tiré de Survie France le 18 septembre 2017]

Soutien français à la déforestation[tiré de Survie France le 16 septembre 2017]

Non merci[tiré de Survie France le 16 septembre 2017]

0 | 8 | 16 | 24 | 32 | 40 | 48 | 56 | 64 | ...

Thèmes