mercredi, 21 novembre 2018
 

Manifestation importante à Bruxelles pour la Tunisie

Le parlement européen se réunit mercredi 2 février pour ses résolutions sur l’avenir de la Tunisie et votera Jeudi 3 février matin.

Il s’apprête à apporter son soutien au gouvernement de transition de Ghannouchi, homme de main de Ben Ali depuis plus de 20 ans qui s’est imposé comme représentant du peuple et recommence la répression.

Nous l’appelons à soutenir le peuple tunisien dans son combat pour la démocratie.

Le Front du 14 janvier est le rassemblement de tous les partis de gauche en Tunisie dont aucun n’a accepté cette transition anti-démocratique.

Il combat pour une vraie démocratie en Tunisie :

La formation d’un gouvernement provisoire accepté par le peuple et les forces progressistes militantes, associatives, syndicales et de la jeunesse qui puisse représenter l’ensemble de la société civile.

Le parlement européen reçoit le ministre des affaires étrangères du gouvernement de Ghanouchi. Le vote de soutien aura lieu Jeudi à 11h. Il faut faire pression pour que le parlement soutienne le peuple !

Rassemblons nous

Mercredi 2 février à 14h

Et Jeudi 3 février à 10h

au Parlement Européen

Pour demander la reconnaissance de l’ensemble du peuple tunisien et du front du 14 janvier comme seule possibilité démocratique pour la Tunisie.

Le Front du 14 janvier

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes