samedi, 19 janvier 2019
 

Répression en Tunisie

Aujourd’hui, 8 octobre 2011, des policiers ont interpelé dans un café de Tunis le camarade Mohsen Khalfaoui et l’ont amené dans un commissariat.

Ils ont justifié leur action par une information qui leur serait parvenue sur une prétendue réunion "non autorisée" qu’aurait organisé Mohsen Khalfaoui.

A l’issue, de ce séjour au commissariat, le camarade, Khalfaoui a été relâché.

Il est à signaler que Mohsen Khalfaoui est membre du comité constitutif du PTPD depuis le 29 avril 2005, et qu’il occupe un poste de direction à la Fédération de la métallurgie affiliée à la centrale syndicale ( UGTT).

Le Parti du Travail Patriotique et Démocratique de Tunisie proteste vivement contre la tentative d’intimidation qui vise l’un de ses dirigeants historiques.

Il appelle l’ensemble des forces démocratiques à dénoncer les mesures d’intimidation et l’arbitraire qui rappellent les méthodes en vigueur pendant le règne de Ben Ali.

Tunis, le 8 octobre 2011.

Parti du Travail Patriotique et Démocratique de Tunisie

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes