lundi, 25 mars 2019
 

Tunisie : Agression d’un militant du Parti du Travail Patriotique et Démocratique de Tunisie

Le camarade Mohamed Ben Belgacem, membre du Parti du Travail Patriotique et Démocratique de Tunisie, qui venait de distribuer un tract au cours d’une manifestation ayant eu lieu hier 26 janvier sur l’Avenue Bourguiba à Tunis,a été arrêté par des éléménts de la police. Il a été emmené au poste situé rue de Yougoslavie et violemment passé à tabac ; le camarade souffre d’une fracture ; une de ses dents a été cassée.

Le Parti du Travail dénonce les pratiques policières du gouvernement en place, et rappelle les demandes du " Front du 14 Janvier" pour démanteler le système policier répressif mis en place par le régime déchu.

Khaled Falah, membre du comité fondateur du Parti du Travail Patriotique et Démocratique de Tunisie


Our comrade Mohammed Ben Belgacem, member of the Tunisian Patriotic and Democratic Labour Party, who had been distributing a leaflet during a demonstration yesterday, 26 January 2011, on Bourguiba Avenue in Tunis, was arrested by elements of the police force. He was taken to the station located on Yugoslavia Street and violently beaten up. The comrade suffered a fracture and one of his teeth was broken.

The Labour Party denounces the police practices of the government-in-being, and points out the demands of the “Front of January 14" to dismantle the repressive police system set up by the deposed regime.

Khaled Falah, founder member of the committee of the Tunisian Patriotic and Democratic Labour Party

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes