jeudi, 22 août 2019
 

Tunisie : Déclaration du Parti du Travail Patriotique et Démocratique de Tunisie

english version below

Le Parti du Travail Patriotique et Démocratique de Tunisie se fixe les orientations suivantes pour la phase actuelle de la Révolution du Peuple et de la Jeunesse :

1) Le Parti soutient le combat pour renverser le gouvernement Ghanouchi (ancien Premier Ministre de Ben Ali) et pour interdire le parti RCD ;

2) Le Parti mobilise toutes ses capacités pour que la Révolution aille le plus loin possible dans l’élimination des séquelles du système Ben Ali- Trabelsi sur la voie de la République Démocratique et Sociale qui garantisse les acquis du peuple de Tunisie et les conquêtes de la Révolution en cours ;

3) Le Parti appelle à activer le « Front du 14 Janvier », composé de 8 formations progressistes et de gauche, pour impulser le combat, l’élargir et l’organiser ;

4) Le Parti rejette à la fois le gouvernement Ghanouchi et les manœuvres politiciennes, telles le rappel éventuel d’anciens ministres de Bourguiba à la tête du gouvernement ;

5) Le Parti propose d’entamer des consultations pour désigner un premier ministre indépendant ; celui-ci pourrait être désigné par les organisations suivantes : l’Union Générale Tunisienne du Travail ( centrale syndicale historique), la Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme, l’Ordre des Avocats de Tunisie, l’Association Tunisienne des Femmes Démocrates, l’association des Magistrats et le Syndicat des Journalistes ;

6) Ce Premier ministre formerait un gouvernement civil transitoire de large union chargé d’expédier les affaires courantes et de préparer l’élection d’une assemblée constituante ;

7) Parallèlement à l’action du gouvernement civil transitoire, le Parti appelle à constituer le plus rapidement possible les 3 commissions nationales chargées respectivement de faire la lumière sur les tirs à balles réelles, d’enquêter sur la corruption et l’enrichissement illégal, et de proposer la réforme du système politique à l’assemblée constituante ;

8) Le Parti agit et agira afin que le gouvernement civil transitoire reconnaisse les comités citoyens qui se sont constitués dans la lutte dans de nombreuses localités, qui ont joué un grand rôle dans la chute du système Ben Ali-Trabelsi, et qui ont pris diverses initiatives en faveur de la population ( limogeage de préfets, de sous préfets, de commissaires de polices , de PDG d’entreprises…)

Tunis, le 23 janvier 2011

Khaled Falah, membre du comité fondateur du Parti du Travail Patriotique et Démocratique de Tunisie


Tunisian Patriotic and Democratic Labour Party, 23 January 2011

Orientation of the Revolution of the People and the Youth of Tunisia

The Patriotic and Democratic Labour Party of Tunisia sets the following orientations for the current phase of the Revolution of the People and Youth :

1) The Party supports the struggle to dismiss the government of Ghanouchi, the former Prime Minister of Ben Ali, and to prohibit the RCD party ;

2) The Party mobilizes all its capacities so that the Revolution goes as far as possible towards elimination of the after-effects of the Ben Ali-Trabelsi system on the road to a Democratic and Social Republic which will guarantee the gainss of the people of Tunisia and the conquests of the Revolution still to come ;

3) The Party calls to action the “Front of January 14”, composed of 8 progressive and left formations, to impel the struggle, to widen it and to organize it ;

4) The Party rejects at the same time the Ghanouchi government and the political manoeuvres, such as the possible recall of former ministers of Bourguiba to head the government ;

5) The Party proposes to start consultations to appoint an independent Prime Minister ; this Prime Minister could be dappointed by the following organizations : Tunisian General Union of Labour (the historical trade-union centre), the Tunisian League of Human Rights, the Order of Lawyers of Tunisia, the Tunisian Association of Democratic Women, the Magistrates’ Association, and the Journalists’ Trade Union ;

6) This Prime Minister would form a transitional civil government of broad unity charged to deal with current businesses and to prepare the election of a constituent assembly ;

7) Parallel to the action of the transitional civil government, the Party calls for the most rapid possible constitution of three national commissions, respectively charged to make shed light on the shootings with live rounds, to inquire into corruption and illegal enrichment, and to propose reforms to the political system at the constituent assembly ;

8) The Party acts and will continue to act so that the transitional civil government recognizes the committees citizens which constituted themselves in the fight in many localities, who have played a great part in the fall of the Ben Ali-Trabelsi system, and who took various initiatives to the benefit of the Tunisian people (dismissal of prefects, of under-prefects, police chiefs of police forces, chairmen of companies…)

Tunis, on January 23, 2011

Khaled Falah, founder member of the committee of the Patriotic and Democratic Labour Party of Tunisia

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes