lundi, 23 octobre 2017
 

"Françafrique, la famille recomposée"

Soirée de lancement du dernier ouvrage collectif de Survie "Françafrique, la famille recomposée" qui se tiendra

le jeudi 2 octobre à 19h15 à la Maison des associations du 3ème arrondissement 5 rue Perrée, Paris Métro République / Temple

En présence de Fabrice Tarrit co-coordinateur de l’ouvrage et président de Survie et d’Issa Ndiaye, militant malien, président du Forum civique. Après une présentation et discussion autour de l’ouvrage, nous fêterons ce lancement autour d’un pot convivial.

La Françafrique a disparu ou s’est-elle recomposée ces dernières années ?

La France mène-t-elle une politique « normalisée » vis à vis de l’Afrique ? Comment expliquer alors le soutien à des régimes dictatoriaux, sur fond de préservation d’intérêts jugés stratégiques ?

Quel sens donner à l’interventionnisme militaire au Mali, en Centrafrique et comment analyser le repositionnement de l’armée française dans plusieurs pays ?

Quelle est la réalité de la concurrence internationale pour « nos entreprises » en Afrique ? Quelles interactions entre diplomatie et business ?

En s’intéressant successivement aux trois principaux pouvoirs (politique, militaire et économique) qui déterminent la politique africaine de la France, Françafrique, la famille recomposée apporte des réponses à ces questions et offre ainsi une analyse de ce qu’est la Françafrique aujourd’hui.

Le livre peut s’acheter en librairie à partir du 2 octobre ou à Survie

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes