dimanche, 24 mars 2019
 

MACRON et les frais de scolarité des étudiants africains en France : discrimination et xénophobie

Déclaration de la Commission Afrique du Parti de Gauche

Macron vient de porter un nouveau coup de poignard dans le dos de la francophonie en augmentant fortement et de façon discriminatoire les droits d’inscription à l’université pour les étudiants extra-européens en particulier africains.

Car afin de rendre la formation universitaire en France plus « attractive » !, le gouvernement augmente de mille pour cent les frais annuels de scolarité pour les étudiants étrangers : dans le cas du doctorat, les frais annuels passeraient de de 380 € à 3 770 €.

Ce gouvernement ne veut plus d’étudiants africains ou haïtiens à moins qu’ils ne soient fils de politiciens ou d’entrepreneurs.

Ce gouvernement promet quelques bourses supplémentaires qui ne concerneront probablement que quelques formations utilitaires et qui ne permettront pas aux étudiants issus des classes moyennes de poursuivre leurs études.

Ce ne sont pas quelques implantations d’établissements universitaires français en cours ou prévus dans certains pays africains qui pourront compenser cette rupture brutale d’une relation ancienne et essentielle pour les interactions culturelles entre l’Afrique et la France.

Le Parti de Gauche condamne fermement cette décision de comptable rétréci, une décision qui est le reflet d’une idéologie de compétition entre nations sur un thème, à savoir l’enseignement supérieur, qui encore moins que d’autres ne peut supporter cette dérive néfaste pour la francophonie et plus généralement pour une certaine conception républicaine de l’émancipation humaine par le savoir.

Pierre Boutry

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Fils de nouvelles RSS
Thèmes