mercredi, 22 novembre 2017
 

Résolution du 3e Forum du Réseau de la Gauche africaine sur les interventions militaires en Afrique

L’année 2011 qui s’achève a été marquée par un regain d’agressivité de l’impérialisme international sur le continent africain. Non pas seulement sur le plan politique et économique, mais surtout sur le terrain militaire. L’agression militaire dont est l’objet notre continent (comme en Côte d’Ivoire et en Libye…) démontre toute l’actualité des luttes de libération menées par les peuples africains et appelle tous les partis et mouvements de la gauche et tous les progressistes africains, à organiser les masses pour la libération du continent de la domination impérialiste.Tenant compte de ce qui précède, le 3e Forum de la Gauche Africaine, réuni à Bamako du 25 au 27 Novembre 2011 :

1. Rend responsable les gouvernements Français ; Anglais et américains des crimes perpétrés contre les peuples libyens et ivoiriens ;

2. S’oppose à toutes les interventions militaires sur le continent et appelle les gouvernements et peuples africains à combattre par tous les moyens les forces étrangères en Afrique ;

3. Demande le départ immédiat du continent de toutes les armées étrangères et de toutes les forces d’occupation du continent, quelque soit leur mandat.

4. Exige la fermeture de toutes les bases militaires françaises et étrangères sur le continent africain ;

5. Milite pour l’interdiction pour le commandement militaire étasunien (AFRICOM) de s’installer en terre africaine ou d’y mener des actions militaires ;

6. Apporte son soutien ferme aux peuples Ivoiriens et Libyens dans leurs résistances contre l’occupation et l’agression impérialiste.

Fait à Bamako, le 27 Novembre 2011

 
A propos de Afriques en Lutte

Afriques en lutte est un collectif de militant(e)s anticapitalistes membres ou non de plusieurs organisations politiques. Ce site présente les articles parus dans le bulletin (envoi gratuit sur simple demande) ou d’autres publications amies. Notre objectif est de diffuser, à partir d’un point de vue militant, un maximum d’informations (politiques, économiques, sociales et culturelles) sur le continent africain et sa diaspora.

Si les articles présents sur ce site reflètent une démarche volontairement ouverte et pluraliste, leurs contenus n’engagent, bien évidemment, que leurs auteur-e-s. Tous les commentaires sont bienvenus. La rédaction se réserve toutefois le droit de les modérer : les propos injurieux, racistes, sexistes, homophobes, diffamatoires, à caractère pornographique, pédophile, ou contenant des incitations à la haine ne seront pas publiés.

Pour nous contacter : afriquesenlutte@gmail.com

Thèmes