Vous êtes ici : Accueil » Afrique centrale » Les femmes d’Afrique centrale veulent promouvoir la charte des principes (...)

Les femmes d’Afrique centrale veulent promouvoir la charte des principes féministes

D 28 mars 2012     H 05:27     A Princia Indeou     C 0 messages


Un forum s’est tenu du 15 au 17 février à Brazzaville, regroupant les femmes venues des pays d’Afrique centrale qui se sont engagées à promouvoir la charte des principes féministes.

« Redéfinir la sécurité humaine, la sexualité et les droits des jeunes femmes en Afrique », c’est le thème de ce forum organisé par l’ONG Azur Développement avec l’appui du ministère en charge de la femme et du programme du fonds africain pour le développement des femmes (AWDF).

Il s’agit pour ces femmes d’œuvrer pour l’égalité des genres basée sur les droits des femmes à une vie sans oppression patriarchale, sans discriminations et sans violences ; de promouvoir les droits à l’accès à des moyens d’existence durables et légitimes à l’assistance sociale ; de reconnaître et présenter des femmes africaines comme étant sujets et non objets.

« Nous avons besoin d’informer nos sœurs qui n’ont pas pu venir à ce forum et qui luttent aussi pour les mêmes causes afin de renforcer le mouvement féministe en Afrique centrale. La charte des principes féministes doit être un outil pour changer la situation actuelle, développer nos organisations et dans notre marche solidaire. Nous osons croire que ce forum apporte une contribution au mouvement féministe africain. Nous réaffirmons nos droits sur la sexualité, la sécurité humaine, la planification », a indiqué la directrice exécutive d’Azur Développement, Sylvie Niombo.

Ce forum a réuni des femmes venues du Cameroun, de la République centrafricaine (RCA), du Gabon, du Tchad, de la République du Congo et d’autres pays de la sous-région qui ont formulé, au terme de la rencontre, des recommandations portant sur les conflits et la militarisation, les droits sexuels et reproductifs, les lois discriminatoires à l’égard de la femme.

Princia Indeou

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  L’Empire qui ne veut pas mourir : « Il faut accepter que l’histoire en Afrique puisse s’écrire sans la France »

2.  Etre lesbienne en Afrique du Sud : pas toujours gai

3.  SARKOZY OU HOLLANDE : POUR QUI « VOTENT » LES AFRICAINS ?

4.  Togo : Manifestation de la STT bloquée par les forces de l’ordre : Nadou Lawson parle de « violation flagrante du droit des syndicats »

5.  Burundi : APPEL À LA LIBÉRATION DE M. JEAN-CLAUDE


Les plus populaires

1.  1er MAI 2022 : DECLARATION DE YOONU ASKAN WI / MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE POPULAIRE ET DU FONT POUR UNE REVOLUTION ANTI-IMPERIALISTE, POPULAIRE ET PANAFRICAINE (FRAPP) S’UNIR POUR INTENSIFIER LA LUTTE CONTRE LA VIE CHERE, LE CHOMAGE, LE PIETINEMENT DE LA DIGNITE ET DES DROITS DES TRAVAILLEURS !

2.  Centrafrique : Joseph Kony toujours recherché après le coup d’État en RCA

3.  Burkina Faso : Déclaration de l’unité d’action syndicale sur la situation nationale.

4.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

5.  Bénin : Non a la privatisation des douanes