Vous êtes ici : Accueil » Afrique centrale » Cameroun » CAMEROUN : LE MANIDEM DÉNONCE LE RECOURS DU RÉGIME DE YAOUNDÉ AU FMI ET (...)

CAMEROUN : LE MANIDEM DÉNONCE LE RECOURS DU RÉGIME DE YAOUNDÉ AU FMI ET APPELLE À LA MOBILISATION GÉNÉRALE

D 1er août 2017     H 04:21     A Franck BAFELI     C 0 messages


« Quand on cherche son chemin dans le foret et qu’on se retrouve au même endroit, c’est qu’on est perdu »

Le régime de Yaoundé est perdu. Telle est la trame de la conférence de presse donnée par le Mouvement Africain pour le Nouvelle Indépendance et la Démocratie (MANIDEM) tenue à son siège de Bonadibong Douala.
Impérialisme économique

On le sait déjà depuis peu, le Cameroun est entré sous plan d’ajustement structurel à la faveur d’une dette de 390 milliards contactée auprès du Fond Monétaire International (FMI). Au Manidem, on s’interroge sur l’opportunité d’une dette dans un pays ou il ya pas longtemps on magnifiait l’augmentation du taux de croissance de l’économie « le recours au FMI n’est point du à l’absence de ressources et de compétences dont dispose notre pays. Il est le résultat de choix politiques orientés pour la satisfaction des intérêts étrangers et de ceux de l’infime minorité qui sert de paravent à l’impérialisme économique »

Tension sociale

Bien plus, ce nouveau diktat du FMI ne démontre à souhait l’échec de la politique économique et financière. Tout en pointant du doigt la poursuite des détournements de fonds publics, l’envolée des dépenses de fonctionnement de l’Etat-Rdpc, l’endettement de l’Etat, la signature des APE. Pour le parti de la nouvelle indépendance Africaine, le choix « antipatriotique du pouvoir de Paul Biya » fera vivre, une fois de plus un été chaud. Les Camerounais doivent se préparer à une détérioration importante de leur niveau de vie. Le pouvoir d’achat va être attaqué. Les difficultés sociales vont s’accumuler.

Se mobiliser pour la CAN 2019

C’est un pays sous ajustement structurel qui organise la Coupe Africaine Des Nations de Football (CAN) en 2019. Pour le Manidem, le Cameroun devrait profiter de cette CAN pour accroître et enrichir ses infrastructures et équipements, assainir la gestion des événements de cette taille et des contrats

qui y sont liés en associant le peuple à toutes les instances de contrôle, regrouper et fédérer le peuple autour d’un objectif et d’un idéal commun. Et puis surtout, éviter toute récupération pour le prestige du Rdpc, parti au pouvoir à Yaoundé et de son chef.

Se mobiliser autour du Manidem pour les élections à venir

Il faut aussi sortir l’organisation des fourches de la maffia gouvernementale en créant des conditions saines et transparentes. Toutes choses qui, en cette veille d’échéances politiques capitales (élection présidentielle, sénatoriale, législative et municipale) devraient sonner comme un leitmotiv. De fait, et pour le parti de la clé, la véritable mobilisation du peuple devrait commencer par le football pour aboutir aux problèmes concrets qui interpellent leur vie de tous les jours. Les inscriptions sur les listes électorales, la révision du code électorale. C’est un appel que lance le Manidem « Il faut continuer à se mobiliser autour de nous pour une véritable alternative politique eu Kamerun en 2018 »

Franck BAFELI

Source : http://www.camer.be9

Rechercher

Les plus lus

1.  ALIMENTATION : Réduire la faim, soutenir les femmes agricultrices

2.  Déclaration à propos de la menace du gouvernement britannique de priver d’aide les pays qui violent les droits des personnes LGBTI en Afrique

3.  Angola : Isabel dos Santos, Honour and Lies

4.  Botswana : LABOUR TRANSFORMATION, THE DYNAMICS AND CHALLENGES IN A DEMOCRATIC SOCIETY

5.  La voix des Sahraouis étouffée au cœur de l’Europe


5 articles au hasard

1.  Allocution de Jean-Bosco PELEKET lors de la manifestation de soutien au peuple Centrafricain éprouvé, parvis des Droits de l’Homme, Trocadéro à Paris

2.  Maroc : l’enlèvement du camarade Abdul-Jalil Akadil militant actif du mouvement de 20 Février à Safi

3.  Cameroun : portrait du président du Manidem

4.  Uganda : Police Attack LGBT Pride Event

5.  SOMALIE : L’importance accordée aux opérations militaires « met davantage de civils en danger »


Les plus populaires

1.  1er MAI 2022 : DECLARATION DE YOONU ASKAN WI / MOUVEMENT POUR L’AUTONOMIE POPULAIRE ET DU FONT POUR UNE REVOLUTION ANTI-IMPERIALISTE, POPULAIRE ET PANAFRICAINE (FRAPP) S’UNIR POUR INTENSIFIER LA LUTTE CONTRE LA VIE CHERE, LE CHOMAGE, LE PIETINEMENT DE LA DIGNITE ET DES DROITS DES TRAVAILLEURS !

2.  Front populaire et mythologie politique : « l’oubli » des colonisés

3.  Nest-egging for a rainy day

4.  Grandir dans la guerre - les enfants-soldats en RDC

5.  "Xenophobia" in South Africa : Order, Chaos, and the Moral Economy of Witchcraft