Vous êtes ici : Accueil » Afrique centrale » Congo Brazzaville » Congo Brazzaville : Sassou Nguesso 30 ans au pouvoir "Sassoufit" (...)

Congo Brazzaville : Sassou Nguesso 30 ans au pouvoir "Sassoufit" !

D 22 octobre 2015     H 05:37     A Parti de Gauche (France)     C 0 messages


Le tyran du Congo Brazza, Sassou Nguesso veut organiser un référendum le 25 octobre prochain afin de pouvoir briguer un nouveau mandat grâce à une manœuvre constitutionnelle (nouvelle République et suppression de l’âge limite pour se porter candidat) alors que la Constitution de 2002, qu’il a lui-même fait adopter, stipule que l’article 57 (limitation à deux mandats) ne peut faire l’objet d’aucune révision.

Le peuple congolais est courageusement descendu manifester afin de dire non à ce coup d’Etat constitutionnel le 27 septembre à Brazzaville où 30000 personnes se sont rassemblées ce qui ne s’était jamais vu depuis le retour au pouvoir de Sassou en 1997.

En attendant la grande manifestation du 20 octobre à Brazzaville, des meetings sont organisés dans le reste du pays. Lors du meeting de Pointe-Noire, ce samedi 17 octobre 2015, deux participants ont été tués et une douzaine blessés, ce que Moungalla ministre de la communication, qualifie d’incident mineur ! Qui plus est les leaders de l’opposition, l’alliance FROCAD-IDC, sont empêchés de gagner Dolisie pour organiser le prochain meeting.
La diaspora congolaise est aussi très active dans la contestation en France.

La réponse de Sassou consiste à distribuer de l’argent afin de tenter de mobiliser pour une contre-manifestation, à payer des sicaires et à mobiliser une armée partisane pour répandre la terreur, à diffuser des messages menaçants sous une forme ambiguë : « que la paix, la sécurité et la stabilité ne soient perturbés sous aucun prétexte » tel est le message que ce parangon de la paix a en effet envoyé sur les réseaux sociaux avec la complicité de certains opérateurs de téléphonie !

Le Quai d’Orsay quant à lui s’est contenté « d’appeler à un processus électoral crédible conduisant à des scrutins libres et transparents, dans le respect de l’Etat de droit et des libertés publiques » !

Le Parti de gauche soutient la résistance citoyenne courageuse des Congolais dans la rue.

Le Parti de gauche exige du gouvernement français une condamnation ferme du coup d’Etat constitutionnel du clan Sassou.

Vive la révolution citoyenne et souveraine africaine !

Pierre Boutry - Président de la commission Afrique du Parti de Gauche